AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voleur boomerang / ft. Rin Kelly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 12/09/2017 et j'ai vécu : 62 péripéties. J'en vis une avec : Rin, Navi & Jorgal Actuellement âgé(e) de : 20 ans bientôt 21 , je suis : perdue Je vis : à Sydney Je travaille comme : serveuse à mi-temps, fleuriste apprentie et j'étudie la médecine
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t173-rei-kelly http://essenceofmagic.forumactif.com/t177-rei-kelly-une-zone-sans-magie
MessageSujet: Voleur boomerang / ft. Rin Kelly   Lun 18 Sep - 4:28

Il n’était pas rare que les jumeaux dorment dans la même pièce, trop habitués à cela, d’aussi longtemps qu’ils puissent s’en souvenir. Bien sûr ça n’est pas tout le temps, chacun a besoin d’intimité à un moment où à un autre, tout cela fonctionne par période et Rei était dans celle où la présence de son double était vitale quand elle a lu ce tout petit mot sur la table du salon. Un simple petit mot, pour annoncer qu’il partait en mission. Les risques qu’il n’en reviennent pas existaient, même si elle ne voulait pas y croire ou seulement y penser et en guise d’au revoir elle n’avait que ce mot. Inquiète ? La métisse l’était souvent quand il s’agissait de Rin, mais elle ne le laissait pas paraître, laissant les jours se dérouler sans accroche, sans changement. Le seul réel était qu’elle rentrait désormais seule, qu’il n’y avait personne pour chahuter avec elle et que les bruits de fonds manquaient cruellement dans cette immense maison. Elle n’avait eu aucune nouvelle depuis plus de deux semaines et savait pertinemment que cela pouvait durer plus, mais voilà, plus le temps filait, moins elle était patiente et au lieu de laisser l’angoisse d’être abandonnée la gagner, elle se contentait de faire mûrir l’idée de rendre la monnaie de sa pièce à son jumeau.

Oh oui, ce frère tout aussi têtu qu’elle allait lui payer cette inquiétude assez chère. Le lait au miel ? Terminé, Elle n’en avait pas fait. Loin d’être capable de ne pas lui pardonner à lui, elle lui ferait comprendre qu’il l’avait agacé. C’était plutôt normal dans leur relation, toujours les chamailleries avant de laisser leurs véritables sentiments se confronter. C’était si étrange pour eux de se confier de la sorte qu’ils ne le faisaient jamais sans une touche d’humour ou sans titiller l’autre de petites remarques pour être mieux piqué en retour. Cette simple pensée fit sourire la belle qui s’assoupie rapidement, posant le livre qu’elle avait entre les mains et qui traitait toujours de ce même sujet : la médecine. Elle n’avait d’ailleurs pas énormément de temps à accorder à ses pensées si ce n’est le soir, quand l’heure vient de se détendre et c’est dire qu’elle n’en avait que très peu. Mais c’était néanmoins suffisant pour qu’elle soit contrariée.

Le lendemain, une porte qui s’ouvre, un tour de clé, puis un froid glacial qui inonde la pièce. Elle ouvrit les yeux, le cœur battant en se disant qu’il était enfin là et elle ne pouvait se tromper par le boucan infernal que monsieur faisait pour réclamer un accueil digne de lui. Elle se mit à sourire très légèrement, quelque chose d’à peine perceptible en soupirant. Elle était très contente de le voir, mais elle réprimait en même temps cette joie en regardant le morceau de papier en face d’elle sur sa table de nuit. Elle ne dit pas un mot, grogna avant de se redresser et de croiser ses bras sous sa poitrine. L’Australienne mord sa lèvre et finit par se mettre sur ses pieds nus, foulant le parquet, hésitante. Aller ou ne pas aller l’accueillir ? Elle ne l’avait pas vu depuis longtemps, mais il n’avait pas le droit de partir comme un voleur. Elle s’assit au bord du lit, attendant, récupérant son livre pour poursuivre sa lecture, bien que les lettres ne formaient sous ses yeux pas de mots cohérents tant elle n’était pas concentrée. Non, Rin était là, comment le pouvait-elle ? Elle mourrait d’envie de le prendre dans ses bras autant que de lui donner un bon coup de poing dans l’estomac.
fairy tail
⊰ mage de la guilde ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 12/09/2017 et j'ai vécu : 31 Actuellement âgé(e) de : 21 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Voleur boomerang / ft. Rin Kelly   Mar 19 Sep - 17:33

voleur boomerangRei & RinRin venait d'effectuer une mission qui avait duré plus longtemps que prévue où la communication avec l'extérieur était un peu compliqué, alors il n'avait pas pu donner de nouvelle à sa sœur depuis deux semaines, en plus d'être en ne laissant qu'un petit mot pour dire qu'il partait en mission pour la guilde, n'ayant pas eu le temps de la chercher pour des au revoir convenable. Dans le train, il était bien content de rentrer, de retrouver le bon vieux Sydney, de ne plus risquer sa vie, et surtout de retrouver son chez-soi et sa jumelle qu'il aimait tant. Mais l'impatience semblait faire ralentir le train, le trajet semblait passer une éternité. Le front contre la vitre, il regardait le paysage défiler en mode zombie, alors que son estomac commençait à crier famine. Vivement la maison, pour vider les placards et se remplir la panse. Mais il doit attendre que le train arrive à bon port. N'écoutant pas son équipe qui bavardait à ses côtés, il comptait les cliquetis des roues sur le chemin de fer pour faire passer le temps un peu plus vite, même s'il se perdait quelques fois dans les comptes. La voix du haut-parleur finit par annoncer le quai de Sydney pour le plus grand plaisir de Rin qui descend sur le quai aussitôt le train arrêté. Il fait un rapide au revoir à ses compagnons de Fairy Tail, et prend la route du loft des Kelly. 

En chemin, il passe devant cette pâtisserie dont mille odeurs délicieuses torture l'appétit déjà bien ouvert du demon slayer, qui finit par rentrer dans la boutique et de prendre plusieurs petits gâteaux, sans en prendre au chocolat étant allergique, et tant pis si ça lui prend du temps et qu'il retarde le moment d'arriver chez lui. Sortant de la boutique, se léchant les lèvres, mangeant déjà un gâteau, alors qu'il fait les derniers mètres qui le séparer de son chez lui. Entrant dans le loft de bonne humeur, il s'entendait à voir Rei arriver, mais aucune trace de la mage indépendante. Pourtant, il sait qu'elle est là, la lumière filtrant se la porte de sa chambre ne ment pas. Alors il s'évertue à faire pas mal de bruit après avoir posé les gâteaux sur la table. Balançant ses chaussures dans le placard sans discrétions, se cognant à la table, jetant sa veste sur le porte-manteau, déplaçant des chaises. Bon, aux grands mots, les grands moyens. Sortant deux trois assiettes, il y mit les nombreux gâteaux pouvant nourrir un régiment, avant de s'installait à table. 

« - Et bien, comme elle est pas là, ça feras plus de gâteau pour moi. » 

En mangeant un, apostrophé par des onomatopées exagéré pour signifié qu'il se régalait de gâteaux en tout genre, espérant voir sa jumelle arriver, au moins pour manger avec lui, même si manger tout ce qu'il avait acheter ne le dérangeait pas plus que ça.
© Crimson Day
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 12/09/2017 et j'ai vécu : 62 péripéties. J'en vis une avec : Rin, Navi & Jorgal Actuellement âgé(e) de : 20 ans bientôt 21 , je suis : perdue Je vis : à Sydney Je travaille comme : serveuse à mi-temps, fleuriste apprentie et j'étudie la médecine
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t173-rei-kelly http://essenceofmagic.forumactif.com/t177-rei-kelly-une-zone-sans-magie
MessageSujet: Re: Voleur boomerang / ft. Rin Kelly   Jeu 21 Sep - 0:37

Elle avait beau se concentrer, la métisse ne parvenait pas à ignorer l’animation dans la maison. Tout était redevenu normal. Elle aurait pu partir en mission elle aussi, mais laisser ses plantes ? Non, puis même, elle n’avait pas le cœur de le faire quand son frère était loin de leur domicile, elle avait l’impression de délaisser leur foyer, comme ils l’ont de nombreuses fois fait. Comme si c’était la dernière fois que les jumeaux poseraient leurs pieds ensemble dans ce loft. Elle en frissonna plus que pour le froid qui prenait possession des lieux. Rei s’obstina un moment, avant que la voix du mage de guilde ne se fasse entendre. Elle avait bien reconnu le son des assiettes et des couverts, mais elle ne s’était pas imaginé qu’il reviendrait avec de quoi grignoter. Un sourcil arqué, elle leva le nez de son ouvrage et pencha la tête. La brunette le savait très bien, il était capable de s’empiffrer joyeusement et d’engloutir toute la cuisine à lui tout-seul si elle n’était pas là pour le freiner. Pour cette raison, mais pas uniquement celle-là –bien qu’elle ne se l’avouerait pas- Rei franchit le seuil de sa porte et descendit les escaliers pour aller rejoindre son frère.

Une fois devant la table, ses yeux se posèrent sur la quantité de gourmandises présentes, faisant écho aux gargouillis de son estomac affamé. Il n’y était pas allé de main morte. Finalement, ses orbes noires remontèrent vers son colocataire et elle se figea quelques secondes, lui faisant face. Le temps s’était quelque peu arrêté. Une conversation silencieuse avait lieu. Son regard trahissait par la petitesse de ses yeux et son nez levé qu’elle le toisait pour avoir osé s’enfuir. Mais ses joues et ses lèvres pincées laissaient entendre que cette colère était déjà à moitié pardonnée par sa présence. Il lui avait manqué, beaucoup.

L’australienne s’approcha lentement de la chaise de son double, posa ses mains sur ses épaules avant de glisser légèrement pour une étreinte fraternelle aux premiers abords. Elle lui susurra quelques mots en coréen pour lui souhaiter un bon retour à la maison, puis esquissa un sourire bref en resserrant ses bras autour de son cou « La prochaine fois que tu pars sans me dire au revoir, je te retrouve et je t’étripe »

Une fois ses menaces prodiguées, elle l’avait lâché rapidement, déposant ses lèvres sur sa tempe avant de s’installer non loin de lui pour croiser ses jambes et se saisir d’une fourchette. Il y avait un tel choix qu’elle en aurait grossi à vue d’œil si cela avait été possible. La magicienne se saisit d’une assiette un peu au hasard, plante son couvert et se délecte du goût sucré, finissant de faire fondre ses dernières barrières. Ses épaules se détendent, elle soupire et avale sa bouchée en se tournant vers son autre. « C’était quoi la mission ? Pas trop fatigué ? » L’inquiétude, pour quelqu’un qui ne connaissait pas Rei ou très peu, n’était qu’à peine perceptible, en revanche, pour Rin qui la connaissait par cœur, cela crevait les yeux. Elle ne se goinfrait pas avec appétit seulement parce qu’elle était soulagée. C’était un réel réconfort, l’une des rares choses qui l’empêchait de se murer dans le silence et de se sentir seule au monde, vide de toute cette chaleur que lui apportait le dragon slayer de glace. Quelle doux paradoxe que voilà.
fairy tail
⊰ mage de la guilde ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 12/09/2017 et j'ai vécu : 31 Actuellement âgé(e) de : 21 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Voleur boomerang / ft. Rin Kelly   Sam 11 Nov - 23:11

voleur boomerangRei & RinRin avait soigneusement disposé les nombreuses délicieuses sucreries sur la table, qui fut recouverte de part et d'autre, laissant à peine la place pour pouvoir manger. Cela sentait mille et un délice, alléchant les papilles qui ne pouvaient que se réveiller sous la tentation de la vu de tout ces couleurs comestibles. Et il savait que Rei ne pouvait pas résister à l'odeur qui se répandrait rapidement dans l'entièreté du studio. Même, s'il savait qu'elle viendrait aussi pour le voir, après quelques jours séparés elle ne ferait pas la tête longtemps. Et effectivement, quelques minutes plus tard, alors que lui commençait déjà à s'empiffrer des gâteaux présents sur la table, la voilà apparaître dans la place. La regardant, alors qu'elle le toisait ouvertement, le grondant silencieusement, lui faisant presque peur si ce n'était pas sa sœur jumelle. Mais en même temps, il y avait ce contraste sur le fait qu'il lui avait manqué, et elle aussi lui avait manqué. C'est cette partie là qui empêcha le garçon de rire, en lui lançant une pique sachant que ça serait déplacé, et que ça ne détendrait pas vraiment l'atmosphère. Il savait quand il fallait plaisanter ou non, et visiblement, la, il ne fallait pas au risque d'avoir une tempête dans la maison.

Il la regarde s'approcher lentement, il lui sourit pour lui montrer qu'il est heureux de la revoir lui aussi, que malgré qu'il était bien occupé à finir ce qu'il devait faire, il avait pensé à elle. Certes, il avait surtout craint qu'elle lui pique une colère d'être parti si vite comme un voleur en laissant un simple papier comme au revoir, même s'il n'avait pas pu faire autrement, n'étant pas le chef de son équipe. Mais, il dépendait beaucoup de sa sœur malgré les apparences, et même pour lui ça avait été difficile de passer du temps loin d'elle. Elle posa ses mains sur ses épaule avant de lui faire un câlin volontiers rendu par Rin, qui pouffa à la menace de sa jumelle.

« - Et comment tu ferais après sans moi ? Baka. »

Souriant au bisou sur la tempe, il lui embrasse la joue avant de la laisser aller de remplir le ventre à son tour, après tout, ils n'étaient pas trop de deux pour finir tout les achats du demon slayers. Même s'ils savaient qu'ils allaient tout engouffrer en un repas, n'étant pas adepte à garder des restes pour les repas suivant. Mangeant de bon cœur, la joie inscrit sur le visage du garçon, heureux d'être rentré auprès de sa famille.

« - Rien d’extravagant, juste battre des méchants de bas états. Et non, j'ai dormi dans le train ! Et toi, tu pars bientôt en mission ? »

Après tout, elle était aussi mage, et il fallait qu'elle y aille quand même de temps en temps. Il essaya d'ignorer l'inquiétude de sa sœur, ne voulant pas l'embarrasser, et puis, il tentait d'alléger le sujet du mieux qu'il pouvait.


« - ça te dit un entraînement tout les deux ? »
©️ Crimson Day[/quote]
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 12/09/2017 et j'ai vécu : 62 péripéties. J'en vis une avec : Rin, Navi & Jorgal Actuellement âgé(e) de : 20 ans bientôt 21 , je suis : perdue Je vis : à Sydney Je travaille comme : serveuse à mi-temps, fleuriste apprentie et j'étudie la médecine
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t173-rei-kelly http://essenceofmagic.forumactif.com/t177-rei-kelly-une-zone-sans-magie
MessageSujet: Re: Voleur boomerang / ft. Rin Kelly   Lun 13 Nov - 22:17

Il avait eu la décence de ne pas rire face à son manège. Elle essayait de lui en vouloir, d’être sérieuse, mais ne pouvait résister à la présence si précieuse de son frère. Non, Rei était difficilement fâchée contre son double. Elle se contente de le menacer, après avoir observé les plats divins qui s’étaient présentés à elle et il avait ri cette fois, lui retournant son baiser avant qu’elle ne reprenne contenance pour s’asseoir. Elle tira la langue, le fixant de ses yeux plisser pour mieux répliquer « T’étriper ne veux pas dire te tuer voyons, je suis un peu plus sadique que ça tu sais bien » L’humour n’avait jamais été son fort et bien qu’il en s’agisse elle n’avait aucune expression l’indiquant, clignant simplement en savourant un autre dessert, engloutissant docilement petit plat après petit plat qu’ils avaient par habitude partagés presque de façon égale.

La métisse s’était inquiétée, le laissant entendre au travers de ses questions qui ne trompaient personne, surtout pas Rin. Elle se contenta d’écouter, d’acquiescer et de hausser les épaules. Une mission serait une bonne idée. « Quand tu partiras pour une autre en m’ayant averti correctement, j’en ferais de même ce sera plus simple » l’esprit occupé, elle l’avait toujours, elle se devait de ne pas rester seule dans cette maison trop longtemps, de même pour Rin, elle le savait parfaitement. Mais il avait sa guilde et elle n’avait que lui. Rei se mordit la lèvre avant qu’une proposition soit faite, la sortant de ses pensées et par ailleurs remarquant qu’elle était en train de torturer un pauvre flan réduit à l’état de bouillie. Elle mangea tout de même, ne supportant pas le gaspillage, offrant un léger sourire à son frère, enfin. Le froid était revenu et elle se rapprocha de son jumeau, habituée certes, mais préférant la chaleur d’une étreinte rassurante que la morsure d’un air glacial.

« Oui, si tu veux, mais tu devrais te reposer avant, tu viens à peine de rentrer » Dit-elle en essuyant ses doigts proprement dans sa serviette pour venir les passer dans la tignasse ébène de l’autre mage. Ses doigts finir sur la joue de son frère avant qu’elle n’exerce une légère tape sur le bout du nez. Les gâteaux n’étaient plus, il ne restait qu’un amas d’assiettes et ils se disputeraient surement pour faire la vaisselle, aucun des deux n’appréciait cela, néanmoins, ils trouvaient des compromis et parfois le faisait ensemble pour que ça aille plus vite. Le partage entre eux était assez important, autant que l’intimité et les passions de chacun qui étaient différents. Il y avait des moments avec et des moments sans, voilà tout. La mage indépendante s’étira légèrement, penchant sa tête avant de laisser un bâillement transformer son doux visage en une sorte de clin d’œil. « Et puis nous venons de nous empiffrer » Mais il suffisait, et il le savait, qu’il allume la petite étincelle de défi dans son regard, pour que toute trace de ce repas et de fatigue disparaisse sur le chant. C’était leur truc, cette ressource d’énergie qu’il semblait se donner mutuellement seulement en étant dans la même pièce. Elle avait hâte à vrai dire, plaçant en son frère une si grande confiance qu’elle espérait être à la hauteur et esquiver ce qu’il saurait envoyer. La ménager ? Si peu, il tenait à elle, mais ils avaient tous deux une fierté.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Voleur boomerang / ft. Rin Kelly   

 
Voleur boomerang / ft. Rin Kelly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the essence of magic :: Australie :: Sidney-
Sauter vers: