AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (hekamiah) somewhere in time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
⊰ mage de blue pegasus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 29/08/2017 et j'ai vécu : 186 péripéties. J'en vis une avec : {mission} + rin + adriel Actuellement âgé(e) de : 32 ans appriorie. beaucoup plus, beaucoup moins, aucunes idées. Il fait à la fois jeune et vieux, c'est ce qui est troublant chez lui , je suis : célibataire Je vis : à Alice Spring, dans un loft non loin de la guilde de Blue Pegasus Je travaille comme : mage de Blue Pegasus et Barman dans cette même guilde, je dirige l'équipe n°1
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t137-zephyr-adoremus-in-aeternum http://essenceofmagic.forumactif.com/t153-zephyr-wake-up-and-touch-the-sky#1764
MessageSujet: (hekamiah) somewhere in time   Dim 3 Sep - 16:01


somewhere in time.

       

Un fin soupire avait traversé les lèvres de Zéphyr. La journée se terminait et de ce fait, les mages de la guilde affluaient, de retour de mission. Il entendait les complaintes, son petit sourire charmeur accrochait à ses lèvres. Il ne se plaignait jamais. En faites, ça l’amusait même de voir ses camarades se la raconter. Parce qu’en toute honnêteté, la guilde de Blue Pegasus avait beau se montrer élégante et raffinée, elle n’en restait pas moins victime de l’idée de concurrence entre ses membres et de faire mieux que tout le monde. Tout en finesse bien sûr. Les chevaux ailés avaient toujours le monopole du mannequinat et de la frime quand le Sorcerer arrivait. La plupart des mages photographiés populaires étaient issues de cette guilde car ils avaient toujours un col impeccable. Mais pour ce qui est des combats… La guilde souffrait d’une vive réputation de faiblarde bon à faire la moue devant un appareil photo et ça, il avait bien du mal à le supporter. Mais, ce n’était pas de la faute de ses collègues. Alors, il n’avait aucune raison de s’en prendre à eux. Il n’avait pas passé toute la journée à essuyer les verres contrairement à ce que l’on pourrait penser. Bien au contraire même, il était rentré il y a moins d’une heure après avoir passé la journée en mission. Une petite affaire d’acteur manquant, trois fois rien. Il avait bien aimé après tout, même si son équipe était encore ronchon qu’il ait monopolisé toute l’attention. La faute à sa place dans le Sorcerer et qu’il soit très prisé des lectrices. Il n’y avait plus un endroit sans qu’il y ait au moins une personne pour le reconnaître. Ce n’était pas pesant, et les repousser serait mauvais pour l’image de la guilde.
Prendre du temps pour soit, c’était devenu mission impossible. Zéphyr y croyait encore cela dit. Car lorsqu’il était dans le cocon de la guilde, derrière son comptoir, il n’était plus que Cyan, le sympathique barman à servir les autres. Il les a toujours servis. Il a toujours cherché à être accepter dans cette guilde sans jamais oublier sa chère mère.

Gladis…

Plus les années passées, plus l’espoir de la retrouver se perdait dans l’impossible. Il ne pleurait jamais en public, il n’était jamais pris par le chagrin de son absence. Parce qu’il avait malgré tout des liens dans cette guilde. Des liens puissants qui l’aidaient à avancer sans jamais que son but premier ne disparaisse dans l’oubli. Ses rêveries avaient été coupées par un ami à lui qui venait tout juste de rentrer à son tour et qui lui demandait un mojito. « Tiens donc, salut Gabriel, tu m’as l’air bien fatigué pour quelqu’un qui devait accompagner une grand-mère à Sidney ». Un petit sourire taquin, une petite touche de plaisanterie, mais pas sans être accompagné de la boisson qu’il désirait. Il avait laissé le verre glissé en sa direction, le dénommé Gabriel le prenant par le pied afin de se délecter de cette dernière. Il avait tiré une légère grimace, Zéphyr ayant la main lourde sur l’alcool, mais c’est pour ça qu’il aimait le barman. Il lui racontait les ragots qui traînaient en ville. Ceux concernant une guilde clandestine qui faisait de plus en plus parler d’elle. Mais, ce n’était que des chimères. Casian avait passé sa main dans ses cheveux pour les remettre en arrière, presque éhonté de voir que son ami croyait en de telle baliverne. « C’est rien de sérieux, rassures-toi. Et puis, si les chimères existaient, on le saurait, non ? » Fit-il avec un petit clin d’œil pour rassurer son collègue. Il lui avait tourné le dos pour ranger les bouteilles qui lui avait servi. L’organisation avant tout, ainsi il n’y avait aucuns risques de renverser quoi que ce soit.

Lorsqu’il fit volte-face pour s’adresser de nouveau à son camarade, une silhouette qu’il connaissait que trop bien avait passé la porte de la guilde. Il leva les yeux au ciel, croisant les bras sur son torse. C’est pas vrai, encore débraillé se disait-il en voyant Hekamiah arriver en plein milieu des costards cravates en guenille. Mais, il était aussi le moins bien placé pour lui faire ce commentaire. Parce que s’il ne l’avait pas guidé jusqu’à Blue Pegasus la première fois qu’il a foulé le sol australien, il serait encore tel un sauvageon à se promener avec un pantalon en loque en guise de seul vêtement, et pas un soulier aux pieds. Ledit Gabriel s’était tourné en voyant la réaction de Zéphyr derrière le comptoir, plus heureux de voir le fils prodige des Neilys plutôt que de faire attention à sa tenue.

(c) REDBONE


_________________


Casian Zéphyr Boréas
the ice dragon slayer, blue and charms ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.


Dernière édition par C. Zéphyr Boréas le Dim 3 Sep - 23:12, édité 1 fois
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   Dim 3 Sep - 18:56



Somewhere in time
Zéphyr & Hekamiah

La demeure des Neilys à Alice Spring était somptueuse et imposante. Pourtant pour Hekamiah, cette maison qui avait été le théâtre de son enfance lui pesait désormais. Sous cette apparence de grandeur, le jeune homme y voyait plutôt une forme de prison dorée. Le but ultime de son adolescence avait d'ailleurs été de laisser cette maison derrière lui pour pouvoir vivre enfin des aventures dans le monde. Désormais, c'était chose faite. Hekamiah était tout à fait indépendant. Sans vivre dans le grand luxe, il gagnait honnêtement sa vie à Sydney en tant que mage de Fairy Tail. Néanmoins, cela aurait été cruel de tout simplement couper les ponts avec ses parents. Il leur rendait ainsi visite de temps à autre lorsqu'il était de passage dans la région. Heka' aimait ses parents bien évidemment, mais une partie de son esprit ne pouvait s'empêcher d'associer le fait de leur rendre visite à une forme de corvée, une bonne action à faire pour se donner bonne conscience. Il était resté ainsi le minimum de temps nécessaire pour rendre la démarche polie, le temps aussi de prendre des nouvelles de ses nombreux frères et sœurs, avant de s'en aller avec l'air d'un homme qui respire enfin de nouveau après un long moment en apnée. Alice Spring n'avait plus aucun secret pour Hekamiah, il en connaissait plus ou moins chaque rue. Il remarquait cependant que la ville changeait au fil des ans.
Le mage pensait qu'il marchait sans trop de but. Néanmoins son instinct faisait bien les choses, l'amenant devant le bâtiment de la guilde Blue Pegasus. Un guilde qu'Heka' aurait intégré s'il avait prêté attention aux souhaits de ses parents. Même si le mage respectait énormément la valeur des membres de cette guilde, il savait qu'il aurait eu du mal à s'intégrer...

La pensée de pouvoir rendre visite à Zéphyr à l'improviste était vraiment sympathique. Heka' avait rencontré ce mage un peu plus âgé que lui alors qu'il était adolescent. Zéphyr était alors seul, sans ressources et totalement perdu. Avec une certaine émotion, Heka' savait qu'il était celui qui lui avait tendu la main pour le mener là où il pourrait prendre son envol : la guilde de Blue Pegasus. Et quand on voyait maintenant les couvertures du Sorcerer, il était indéniable que l'instinct d'Hekamiah ne s'était pas trompé.

La perspective de voir son ami rendait Heka' enjoué. Un peu trop peut être, car il poussa un peu trop fort les portes de la guilde qui s'ouvrirent à la volée. L’atmosphère à l'intérieur du bâtiment était accueillante, mais le mage détonnait un peu dans cet environnement très chic. Les hommes autour d'Heka' portaient un costume cravate taillé sur-mesure. A côté d'eux, le mage de Fairy Tail portait une vieille veste en cuir marron faisant aviateur, un t-shirt blanc avec un col en V plongeant laissant apparaître en partie son tatouage de guilde sur un torse rendu solide par les missions et les batailles, un jean moulant et enfin des bottines en cuir qui avaient vu des jours meilleurs. Pour compléter ce look débraillé, Heka' avait plus ou moins la même coiffure que lors de son réveil ce matin-là. Le mage aperçut son ami au bar de la guilde, il avança donc dans cette direction en souriant.
Zéphyr était devenu un très beau jeune homme... Enfin il l'était déjà lorsqu'ils s'étaient rencontrés, mais Heka' trouvait que Blue Pegasus avait en quelque sorte magnifié son ami, faisant de lui de la bombe atomique pour les ovaires des lectrices du Sorcerer. En tant que leader d'un équipe à Fairy Tail, Hekamiah avait gagné une petite réputation au sein du monde de la magie, mais ce n'était rien comparé à la popularité de Zéphyr.
Hekamiah avait une relation étrange avec l'idée de beauté. Il ne se pensait pas moche, c'était certain. Mais il ne s'était jamais décrit comme étant beau non plus. Il n'avait pas vraiment envie de se prendre la tête avec ces questions en fait.

Heka' arriva au bar avec la pensée qu'il lui fallait bien un petit remontant après la visite à ses parents. « Salut. Là tout de suite j'ai besoin d'un whisky. Un double. Et ne fous pas tes glaçons dedans. Je préfère boire pur. »
Le mage but cul sec dès que Zéphyr lui donna le verre. Heka' remarqua qu'un autre Blue Pegasus était au comptoir du bar. Il devait le prendre pour un taré. Mais Heka' savait que son ami comprendrait la raison de son attitude, et il se fichait de ce que l'inconnu côté de lui pourrait penser.
Heka' sourit, véritablement heureux de voir Zéphyr. « Merci ça fait du bien ! Je suis content de te voir... Je ne pouvais pas passer à Alice Spring sans te rendre visite ! »
Hekamiah était ravi que leur amitié ait pu surmonter les obstacles et perdurer pendant toutes ces années. Mais depuis quelques temps... Le jeune mage ressentait une sensation étrange vis à vis de Zéphyr. Il avait le sentiment de redécouvrir Zéphyr, comme si auparavant il n'avait pas totalement fait attention à toutes les qualités de son ami. Et à cet instant, le fait de le voir en face de lui dans ce bar faisait battre son cœur un peu plus vite que la normale. Comme s'il était stressé, mais ce n'était pas le cas pourtant...
« J'ai vu que tes dernières photos dans le Sorcerer avaient fait battre au magazine des records de vente. T'en a pas marre d'être le chéri de ces demoiselles ? »
Heka' ressentait une joie sincère pour son ami, mais également un petit pincement au cœur. Le mage de Fairy Tail savait qu'il n'était pas envieux de la popularité de son ami, alors c'était forcément quelque chose d'autre qui le faisait souffrir...

black pumpkin


admin
⊰ mage de blue pegasus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 29/08/2017 et j'ai vécu : 186 péripéties. J'en vis une avec : {mission} + rin + adriel Actuellement âgé(e) de : 32 ans appriorie. beaucoup plus, beaucoup moins, aucunes idées. Il fait à la fois jeune et vieux, c'est ce qui est troublant chez lui , je suis : célibataire Je vis : à Alice Spring, dans un loft non loin de la guilde de Blue Pegasus Je travaille comme : mage de Blue Pegasus et Barman dans cette même guilde, je dirige l'équipe n°1
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t137-zephyr-adoremus-in-aeternum http://essenceofmagic.forumactif.com/t153-zephyr-wake-up-and-touch-the-sky#1764
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   Lun 4 Sep - 1:07


somewhere in time.

       

La façon dont était entrée son ami dans sa guilde lui avait tiré un sourire de sa gorge. C’était amusant dans le sens où l’on sentait son enthousiasme jusqu’au bar. Un peu plus, et il aurait cru qu’Heka’ se croyait dans un saloon. Hors, c’était loin d’être le cas. Une telle entrée n’avait pas laissé indifférent les autres mages présents dans l’établissement, mais fort heureusement pour lui, les regards noirs ne faisaient pas partit de l’adage de Blue Pegasus. Bien sûr, pour les plus récentes recrues qui étaient arrivées depuis sa dernière visite, il y avait de l’interrogation sur leurs visages. Mais, les anciens les rassuraient rapidement du regard, les invitant à reprendre leur occupation. Seul Zéphyr avait encore pleine attention sur lui. Ce look débraillé, cette élégance de bad guys qui le faisait légèrement pincer sa lèvre inférieure entre ses dents. Avant tout par admiration. Peu de personnes oseraient franchir les portes d’un lieu pareil et aussi luxueux avec une telle détermination et sans être sur son trente-et-uns. Depuis le premier jour, sa gentillesse avait touché son cœur de glace et amené sa compassion au plus haut niveau. Il était très attaché à Hekamiah, et cet attachement était en grande partit dû à la redevance. Il avait eu sa petite période où il avait songé que c’était possible d’aller plus loin… Avant que ce dernier parte avec Nathan et dégringole. Il avait oublié cette idée avec le temps, persuadé qu’il était bien mieux en oreille attentive plutôt qu’en Don Juan. La notion de beauté était quelque chose d’abstraite, tout dépendait de qui l’interprétait. Le physique était secondaire quand un cœur en or brillait.
Il l’avait laissé s’installer, relevant sa mine épuisée avec un léger rire. « Salut. Laisses-moi deviner, petite visite chez tes parents ? T’as une petite mine, on dirait que tu reviens d’outre-tombe ». Tout en répondant à ses salutations, il ne s’était pas fait attendre pour lui servir un verre. Sans glaçon. Il avait relevé un sourcil à cette consigne, sentant comme un petit vent de sous-entendu. Son seul signe pour montrer qu’il avait bien écouté la consigne, trop bien même. Poussant le verre en sa direction, Zéphyr s’était accoudé au comptoir, le sourire aux lèvres qui n’avait été que ravivé en l’entendant clamer sa joie. « Je suis ravis de te revoir également, ça faisait un petit moment que tu n’étais pas venu me voir. C’est que je commençais à me poser des questions. Alors, qu’as-tu fais de beau ces derniers temps ? ».

Il attendait la réponse, sans aucunement être pressé. Le soir était souvent synonyme de relâchement et même s’il fallait continuer à faire bonne figure envers les visiteurs, cela ne l’empêchait pas de prendre son temps pour quelques nouvelles. « Tu en reveux un ? », un verre vide était si triste, surtout qu’il n’avait même pas pris le temps de savourer le breuvage et qu’il l’avait enfilé en un rien de temps. Il s’était redressé, regardant hasardeusement ce qu’il pourrait se servir de son côté. On ne lui en tiendrait pas rigueur s’il mettait l’argent dans la caisse et s’il était toujours en état de servir et de tenir debout. Il s’était fait à son tour un Mojito, ne pouvant résister à son zeste de citron et la fraîcheur de la menthe. « Oh tu les as vu ! Je ne pensais pas que ce magazine t’intéresserait ». Il avait laissé un petit gloussement s’échapper derrière la manche de sa veste, reprenant avec un peu de sérieux face à la question que lui posait soudainement Heka’. « Non, pas vraiment. Tu sais, c’est pour l’image, rien de bien sérieux. Des fois c’est assez envahissant, mais je compte sur le minimum de bon sens des lectrices, et lecteur, pour laisser ma vie privée tranquille. Qui sait, peut-être que Gladis me remarquera un jour comme ça ». La petite mention du Lecteur, message subliminal pour Hekamiah visiblement. Zéphyr ne semblait pas sonder le comportement et l’étrangeté de la question venant de la part de son ami d’enfance. D’où le fait que son esquisse était  toujours aussi éclatante. Et aussi la raison pour laquelle, ces prochains mots ne seraient pas peser. « Pourquoi ? Cela suscite une certaine jalousie chez toi ? Ne t’en fais pas, tu comptes bien plus à mes yeux que des groupies. Je ne t’ai jamais vu dans le Sorcerer, il ne vient jamais dans votre guilde ? ».

Cela n’était plus un secret pour personne. Fairy Tail était connu pour sa casse et pas forcément pour faire dans la subtilité. Mais pourtant, de temps en temps, il espérait bien pouvoir y voir un jour Hekamiah à l’intérieur et ainsi le regarder fièrement. Avant de se souvenir que ce n’était pas trop son genre et que c’était pour cette même raison qu’il n’avait pas rejoint la guilde la plus proche de chez lui. Cyan sirotait sa boisson, adossé sur l’étagère derrière lui. Il y avait néanmoins ce petit sourire au coin de ses lèvres. Celui qui indiquait que le dragon des glaces était plongé dans sa réflexion et ses rêveries.

(c) REDBONE


_________________


Casian Zéphyr Boréas
the ice dragon slayer, blue and charms ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   Lun 4 Sep - 16:18



Somewhere in time
Zéphyr & Hekamiah

Hekamiah commençait à se détendre. C'était agréable d'avoir ainsi un ami à qui parler, surtout après cette visite éprouvante chez ses parents. Il se sentait à l'aise même si évidemment il n'appartenait pas à l'environnement autour de lui. Zéphyr le connaissait depuis longtemps, et sans paroles il parvenait à comprendre ce qui tracassait Heka'. Ils étaient deux personnes très différentes et pourtant le courant était tout de suite bien passé entre eux. Enfin si l'on exclut les erreurs passées d'Heka qui avaient jeté une ombre sur leur relation il y a de cela quelques années. D'ailleurs le mage de Fairy Tail espérait en son fort intérieur que ces cicatrices du passé étaient maintenant guéries entre lui et Zéphyr. Pour sa part, il était allé de l'avant et était passé à autre chose. Il avait mûri, sa vie n'étant à présent plus la même qu'il y a six ans.
Le whisky était descendu d'une traite, répandant une chaleur réconfortante dans son corps. Il se contenta de hocher la tête en signe d'acquiescement à la question de son ami. Il était inutile de formuler un commentaire. Heka' fut reconnaissant envers Zéphyr lorsque celui-ci changea de sujet de discussion. Sur le visage du mage se dessina un sourire désolé. « Oui je suis désolé j'aurais dû venir plus tôt... J'ai commencé un poste à mi-temps de stagiaire à l'observatoire de Sydney, et une mission avec mon équipe dans le Sud du pays a accaparé mon temps... »
Le sourire désolé se changea en sourire malicieux sur les lèvres d'Hekamiah. Une lueur d'amusement apparut aussi dans ses yeux. « Un village était terrorisé par une petite guilde clandestine de seconde zone. Mon équipe et moi on a procédé au grand nettoyage de printemps si tu vois ce que je veux dire... » Autrement dit ça c'était terminé en bagarre générale. Fairy Tail n'était pas connue pour faire dans la dentelle après tout...
« En tout cas je suis content de voir que je t'ai manqué ! Et pour toi quoi de neuf ? »

Zéphyr lui proposa ensuite un autre verre, Heka' avait quant à lui conservé son expression joueuse. « Oui j'aimerais bien un autre verre s'il te plait. Mais je te laisse choisir cette fois. Surprends moi ! » Le mage de Fairy Tail lui lança donc ce petit défi avec un clin d’œil. Le jeune homme se calma peu à peu pendant que Zéphyr lui préparait son verre, mais également un Mojito pour lui-même. Hekamiah songea tout à coup avec amusement que son ami semblait avoir complètement oublié la personne avec qui il discutait avant son arrivée.
Hekamiah fut un peu gêné lorsque la discussion dévia sur les photos du Sorcerer. Devant le gloussement de Zéphyr, Heka' fit instinctivement le geste qu'il faisait lorsqu'il était gêné, à savoir passer sa main gauche dans ses cheveux et commencer à jouer avec ses bouclettes. Il faisait ça sans s'en rendre compte. C'est vrai qu'il n'était absolument pas un lecteur habituel de ce magazine, mais le nom de son ami sur la couverture suffisait à le convaincre de l'acheter depuis quelques temps... La mention lancée par Zéphyr au sujet des lecteurs masculins du magazine n'eut aucun effet sur Hekamiah, qui se doutait bien que ce genre de presse pouvait aussi intéresser des garçons. En tout cas il ne prit pas l'allusion pour lui en particulier.
Par contre, Heka' réagit lorsqu'il entendit le nom de Gladis. Il savait que la perte de son dragon faisait souffrir son ami. Hekamiah plongea donc un regard sérieux et se voulant plein d'espoir dans les yeux de Zéphyr. « Je suis certain que tu la retrouveras. Tu dois continuer à y croire... »
Ce contact oculaire se rompit lorsque Zéphyr aborda de nouveau la question du Sorcerer. De la jalousie ? Peut-être bien. Après tout en voyant l'engouement pour Zéphyr, il ressentait bien entendu une joie sincère pour le mage de Blue Pegasus mais également une souffrance inexplicable depuis quelques temps. Cette fois-ci, en plus de remettre de nouveau sa main dans ses cheveux, Heka' ne put s'empêcher de rougir jusqu'aux oreilles. Son corps le trahissait toujours, il savait que l'on pouvait souvent lire en lui comme dans un livre ouvert. Il était expressif par nature, et piquer un fard au pire moment faisait partie du genre de fardeau qui allait avec. Zéphyr a certainement vu qu'il rougissait en plus... Hekamiah se rattrapa donc en prenant cette bouée de sauvetage qu'était la deuxième question de son ami.
« Le Sorcerer passe de temps à autre à Fairy Tail évidemment. Riley Fawkes est modèle pour eux et également mage dans ma guilde. Mais je crois que les garçons de Fairy Tail sont considérés comme trop rustres et sauvages pour être des célibataires à prendre contrairement à ceux de Blue Pegasus ! » Il ne put s'empêcher de rire devant cette hypothèse. Zéphyr avait quant à lui ce sourire en coin assez indéfinissable. Une fois calmé de son rire, Hekamiah but une gorgée de son verre et baissa ensuite les yeux. Il n'avait pas complètement été honnête envers son ami un peu plus tôt.
« Tu sais... Récemment j'ai revu Nathan. Il m'a appelé car il avait des soucis d'argent et j'ai du passer à Darwin pour l'aider. Maintenant je me dis que je ne suis qu'un con. Je ne sais pas comment j'ai pu faire pour tomber amoureux de lui à l'époque...  » Il termina sa phrase par un soupir, reprenant immédiatement une gorgée, puis releva les yeux pour regarder dans ceux de Zéphyr. « Ce n'est absolument pas le genre de mec qu'il me faut... Tu ne crois pas ? » Le jeune homme espérait en son fort intérieur que Zéphyr allait bien répondre à cette question dangereuse. Mais il avait confiance.
« Tu as bientôt terminé ton service ? Ce serait bien que l'on aille ailleurs pour parler... »

Car si des sujets plus personnels et intimes allaient être abordés, Heka' préférait ne pas le faire dans un lieu public tel que le bar des Blue Pegasus...


black pumpkin


admin
⊰ mage de blue pegasus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 29/08/2017 et j'ai vécu : 186 péripéties. J'en vis une avec : {mission} + rin + adriel Actuellement âgé(e) de : 32 ans appriorie. beaucoup plus, beaucoup moins, aucunes idées. Il fait à la fois jeune et vieux, c'est ce qui est troublant chez lui , je suis : célibataire Je vis : à Alice Spring, dans un loft non loin de la guilde de Blue Pegasus Je travaille comme : mage de Blue Pegasus et Barman dans cette même guilde, je dirige l'équipe n°1
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t137-zephyr-adoremus-in-aeternum http://essenceofmagic.forumactif.com/t153-zephyr-wake-up-and-touch-the-sky#1764
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   Mar 5 Sep - 0:57


somewhere in time.

       

Il n’y avait pas besoin de faire des milles et des cents pour comprendre d’où revenait Hekamiah pour avoir une tête pareille. Et puis quand bien même il fallait réfléchir un peu, le tout découlait d’une certaine logique. Professionnellement parlant, il n’y avait rien à Alice Spring qui pouvait retenir le blond. Par contre, ses parents pouvaient le faire de temps en temps revenir à la maison. D’où le fait que Zéphyr n’avait pas cherché plus loin, se contentant seulement de soupirer légèrement. Il ne savait pas quoi lui dire. A chaque fois, il revenait avec cette mine d’enterrement et ce regard dépassé. Pourtant, quand il l’écoutait, ce n’était pas non plus des tyrans. Alors il préféra ne rien dire. Tout comme il avait fait abstraction de ce qui s’était passé il y a maintenant plus de six ans. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis, et le dragon de glace n’était pas du genre rancunier. Il n’aimait pas quand on lui remue le couteau dans la plaie, c’est tout. Tant que le sujet n’était pas abordé et continuait à être tapis dans l’oubli, cela lui allait très bien. « Oui, je vois. Vous n’êtes pas connu pour faire dans la finesse après tout, combien de bâtiments cassés cette fois-ci ? » Fit-il avec un petit ton plaisantin, une légère pique lancé à son égard. Sa guilde suscitait souvent la colère du Conseil de la Magie quand il entendait le maître en revenir et parler de ce dont ils avaient débattu. Elle en était presque lassée d’entendre toujours le nom de Fairy Tail revenir. Mais, Zéphyr faisait partit de ceux qui ne leur reprochaient rien puisqu’ils étaient célèbres à leur manière et efficace dans leurs méthodes. Bien que potentiellement dévastatrice.
Il avait simplement penché la tête sur le côté avec cette moue malicieuse sur le visage, ne pouvant qu’approuver les dires d’Heka’ quant aux manques qu’il a suscité chez sa personne. « Trois fois rien. Je suis rentré il y a peu de temps de missions aussi, je devais remplacer un acteur malade pour une pièce de théâtre. Deux jours plus tôt, c’est un petit cartel de mages noirs que j’ai dû démonter. Rien de bien alarmant, c’était des petites frappes ». Le ‘c’était’ est très important car maintenant, ils devaient sûrement croupir en prison.

Cependant, Zéphyr ne s’était pas attardé sur la question. Ses missions n’étaient pas très palpitantes, il devait bien l’avouer. Faire en finesse sans pour autant pouvoir se défouler, ce n’était pas une mince à faire. Même si cela lui allait très bien, il n’avait rien à dire là-dessus. Cependant, avec sa dragonne, il avait le droit à bien plus corsé comme exercice. Il prit le défi aux pieds de la lettre, préparant alors un nouveau verre à son ami qui lui demandait de l’épater. Il fera attention à ne pas l’assommer, promis. Et vu le coup de moues qu’avait ce dernier, un petit Jägerbomb n’allait pas lui faire de mal. Il avait posé un autre verre, versant la boisson énergisante, puis il avait inséré un plus petit verre plein à l’intérieur où trônait le Jägermeister. Et cette fois-ci, comme il avait le droit, il déposa sa main au-dessus du verre. Si bien que le temps du chemin pour le verre entre Hekamiah et lui, des glaçons étaient apparues. Il avait ce petit sourire fier, adorant définitivement ce petit tour qui pouvait se montrer désuet d’intérêt quand on connait ses facultés, mais qui faisait toujours son petit effet auprès du public. Le barman laissait seul juge son client quant à la convenance de son cocktail, préparant un de son côté pour l’accompagner. Bien que, il faut l’avouer, entamer le sujet de Gladis n’avait pas été la meilleure chose à faire. C’était pour elle avant tout qu’il acceptait de se retrouver en couverture sur les magazines, pour qu’elle sache que oui, il était toujours en vie et qu’elle l’attendait. Mais, cela commençait à devenir pesant pour lui de ne pas avoir de nouvelles de sa mère. Quand il regardait Hekamiah rendre visite à ses parents, il l’enviait. Parce qu’il aimerait pouvoir rendre visite à sa mère aussi.

Alors après ses explications, il s’était mué dans un silence significatif, sirotant son verre avec les yeux figeait sur un point inexistant. Cela n’avait duré que quelques secondes avant que la question du Sorcerer revienne sur le tapis. Son sourire était revenu presque aussitôt, heureux d’entendre qu’Heka s’attardait sur le magazine parce qu’il était en couverture. Il commençait à faire le lien, le petit déclic, sans doute à cause de sa mine empourprée qui le trahissait. Tout comme ce petit tic nerveux de passer sa main dans ses bouclettes qui le fit légèrement fondre. Un enfant, un grand enfant, mais un enfant tout de même. Quelque part, il avait pris en maturité, mais les vieilles habitudes n’avaient pas changé. Ses paroles étaient pourtant sincères ; Hekamiah avait bien plus d’importance en tant qu’ami cher que cette bande de groupie qui le voulait uniquement en décoration et pour bien faire. Sa main avait reposé son verre sur le comptoir, croisant de nouveau les bras. Il aimerait bien se ronger les ongles, témoigner de certain tic nerveux, mais il était encore à la guilde. Il avait une image à préserver, un adage à respecter. Alors à la place, c’est une lueur attentive qui avait percé le regard de Zéphyr. Une lueur qui témoignait une colère grondante, ses sourcils se fronçant légèrement, preuve qu’il n’aimait pas ce qu’il entendait. Non pas qu’il ne faisait pas confiance à Hekamiah, il savait parfaitement d’ailleurs qu’il s’était reprit en main et de la meilleure manière qui soit. Seulement, ce prénom lui donnait une haine incontrôlée. C’était un mage noir, une mauvaise influence. Et un sale con. Tout ce que Zéphyr pouvait détester. Apprendre que son meilleur ami avait été de nouveau en contact avec lui le refroidissait. Et pas que d’ailleurs. Tout le verre à proximité du chasseur de dragon se mit soudainement à geler à cause des émotions et de la magie du barman. « Tu sais déjà ce que j’en pense ». Fit-il froidement dans un calme qui était … Glacial. Sa haine envers son individu avait dépassé ses mots, l’autre client accoudé au bar depuis le début faisant comprendre à Zéphyr qu’il devait se reprendre en glissant une petite boutade sur la température plutôt fraiche.

« Pardon », un mot glissé qui donnait le signal. Celui que Zéphyr avait enfin comprit qu’il ferait mieux de remballer sa colère. Il se pourrait que sa blessure ne soit pas tout à fait partit aux oubliettes. Mais ce Nathan… Il n’en revenait pas lui-même à quel point un simple nom pouvait l’emporter très vite. Il avait relevé la tête, l’air absent dans ses yeux. S’il finissait bientôt son service ? « Eh bien, je viens tout juste de le commencer, j’en ai facilement pour quatre bonnes heures. Mais je peux demander à ce qu’on me remplace si tu veux. Il y a quelque chose qui ne va pas ? ». À croire que le désir des lectrices l’avait rendu aveugle. Sa mine était éclairée par ce soupçon d’innocence, le même qui les faisait fondre. Gabriel se manifesta de nouveau, pas pour lui faire un commentaire sur la température cette fois-ci, mais plutôt pour se signaler à titre de potentiel remplaçant. Zéphyr était amusé de cette remarque,  doutant des risques qu’il allait prendre en mettant un débutant derrière le comptoir, mais si ça pouvait rendre service, pourquoi pas.

(c) REDBONE


_________________


Casian Zéphyr Boréas
the ice dragon slayer, blue and charms ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   Mar 5 Sep - 16:38



Somewhere in time
Zéphyr & Hekamiah

Hekamiah était hilare face à la réaction de son ami concernant cette mission de nettoyage comme il l'aime les appeler. Il aimait jouer avec la réputation de Fairy Tail en la matière, même s'il est vrai que celle-ci était exécrable aux yeux du Conseil de la Magie. Dans le même temps, au moins la guilde ne prenait pas en traître ses clients, qui savaient que quelques dégâts matériels étaient parfois le prix à payer pour une mission réussie. Surtout s'agissant de se débarrasser d'éléments dangereux. Heka' répondis donc lui-aussi sur le ton de la plaisanterie.
« Tu es vraiment de mauvaise foi ! Seul le bâtiment de cette petite guilde clandestine est tombé par terre. La toiture n'a pas résisté... Bon dans le même temps le QG de la guide se situait un peu à l'extérieur du village, ce qui fait qu'aucun autre bâtiment a été endommagé...»
Hekamiah écouta ensuite avec intérêt le récit de son ami sur les dernières missions qu'il a effectué. « Tu ne devrais pas minimiser ton action comme ça. Ça devait être plutôt sympa comme job la pièce de théâtre non ? Quant au cartel de mages noirs, c'est un peu la routine c'est vrai. Mais au moins tu fais sourire les gens et tu veilles à leur sécurité. Ce n'est pas gratifiant ?» Même s'il ne voulait pas se l'avouer, Heka' avait un petit côté idéaliste qui faisait qu'il essayait toujours de déceler le côté positif de n'importe quelle mission, aussi futile soit-elle.

Le mage de Fairy Tail vit Zéphyr accepter le défi, puis regarda la préparation du cocktail, le menton posé sur ses mains jointes et les coudes reposant sur le comptoir du bar. « Ah tu me connais trop bien toi... Bon choix.» Hekamiah complimenta son ami quand il vit de quel préparation il s'agissait. Il leva ensuite les yeux au ciel quand il vit le petit tour de passe passe de Zéphyr avec les glaçons, les faisant apparaître pendant le trajet du verre. Heka' adorait ça, il trouvait ça cool, d'autant plus qu'il avait toujours trouvé la magie de son ami très esthétique. Il ne résista pas à l'envie de la taquiner un peu. « Mais quel frimeur je te jure... » Pour ensuite le gratifier d'un sourire sincère. « Merci ! Ne le dis pas à ma guilde mais je trouve tes cocktails meilleurs que ceux de Fairy Tail.» Enfin quand il y avait des cocktails... Le style de Fairy Tail faisait plus taverne que bar branché.
En commençant à déguster son Jägerbomb, Heka' remarqua la mine soucieuse de Zéphyr quand sa dragonne Gladis fut évoquée. Tout d'un coup il se dit que pour son ami ça devait être fatiguant de l'entendre se plaindre sur ses parents alors qu'il avait la chance d'en avoir au moins. Heka' s'en voulu un peu sur le moment, et il se promit de moins se plaindre à l'avenir devant Zéphyr.

Hekamiah savait qu'aborder le sujet Nathan risquait de mettre Zéphyr de mauvaise humeur, mais il n'imaginait pas à ce point. Il baissa les yeux dans son verre devant la colère glaciale et la lueur menaçante dans le regard de son ami. Même sans l'avoir jamais rencontré, Zéphyr détestait Nathan pour tout ce qu'il représentait : une mauvaise influence sur son ami Hekamiah. Le mage de Fairy Tail avait l'impression d'être un élève se faisant réprimander en silence par un professeur menaçant. Plusieurs années s'étaient écoulées, mais l'évocation de Nathan attisait toujours la colère de Zéphyr. « Oui je sais ce que tu en penses...» murmura t'il comme un automate.
En réalité, Hekamiah avait juste voulu être honnête vis à vis de Zéphyr. Il s'en serait voulu de ne pas lui avoir dit tout ce qu'il avait fait récemment. Il voyait limite le fait de lui cacher cela comme une trahison. Heka' ne voulait plus avoir de secret pour son meilleur ami.
Il ressentit lui aussi le froid soudain environnant lorsque sa respiration se mit à produire un petit nuage de condensation.  

Après une autre gorgée de Jägerbomb, il releva la tête. Les yeux brillants de savoir que l'évocation de cet épisode de sa vie continuerait à hanter le présent encore longtemps.
Heka' ne le montra pas, mais il fut sincèrement surpris de voir que Zéphyr ne semblait pas avoir la moindre idée de la raison pour laquelle il demandait un peu plus d'intimité. L'innocence de son ami était déconcertante. Ou bien prenait-il ça à la légère ? Ce qui serait assez blessant pour le coup...
« Oui si tu pouvais te faire remplacer ce serait super. » Heka' se dit qu'en mettant Zéphyr au pied du mur ça allait peut-être le faire réaliser... Il termina son verre en attendant que son ami organise son remplacement. Le mage de Fairy Tail prit ensuite l'initiative de sortir à l'extérieur en poussant une porte, sachant qu'elle menait aux jardins de la guilde. Ce serait à Zéphyr de le suivre.

Une fois qu'ils furent seuls, il se tourna vers le mage aux cheveux d'argent. « Pour finir le sujet Nathan une bonne fois pour toutes. C'est un connard. Entre lui et moi c'est fini pour de bon depuis six ans. Cette fois-ci il s'était vraiment mis dans la merde et j'ai été faible parce que j'ai accepté d'aller l'aider. Même si je savais que ça n'allait pas te faire plaisir, j'ai préféré te le dire et être honnête. Si c'est une erreur de ma part je m'excuse. Je ne veux juste pas de secrets entre nous deux...  » Il se devait de le dire. Pour vider sa conscience et pour que Zéphyr comprenne ses raisons.
« En parlant de secrets... » Le cœur du mage céleste commença à tambouriner dans sa poitrine à cause du stress.« Depuis quelques mois je me dis que... » Heka' se souvint qu'il était nul pour parler de ce genre de choses, mais il était trop tard. « Que j'ai fait beaucoup d'erreurs dans ma vie mais une des plus grosses a été de... » Le jeune homme sondait les yeux de son ami, espérant y voir une lueur de compréhension, un signe favorable ou non. Il vit aussi une poussière sur le costume de Zéphyr, inconsciemment il l'enleva d'un petit geste de la main. « De ne pas voir que j'avais un mec bien en face de moi depuis toutes ces années... » Hekamiah avait à cet instant envie de s'enterrer six mètres sous terre. Et pour éviter la mort cérébrale imminente, sa nature aventureuse prit le dessus. Il attrapa de la main le nœud de cravate de Zéphyr. « Et puis merde là tu vas comprendre. » Le jeune mage tira pour ramener le Blue Pegasus auprès de lui et l'embrasser. Il joua le tout pour le tout dans un baiser très tendre et très doux, s'attendant peut être à se faire repousser...

black pumpkin


admin
⊰ mage de blue pegasus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 29/08/2017 et j'ai vécu : 186 péripéties. J'en vis une avec : {mission} + rin + adriel Actuellement âgé(e) de : 32 ans appriorie. beaucoup plus, beaucoup moins, aucunes idées. Il fait à la fois jeune et vieux, c'est ce qui est troublant chez lui , je suis : célibataire Je vis : à Alice Spring, dans un loft non loin de la guilde de Blue Pegasus Je travaille comme : mage de Blue Pegasus et Barman dans cette même guilde, je dirige l'équipe n°1
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t137-zephyr-adoremus-in-aeternum http://essenceofmagic.forumactif.com/t153-zephyr-wake-up-and-touch-the-sky#1764
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   Sam 9 Sep - 17:57


somewhere in time.

       

Il affichait cette petite moue fière de sa remarque face à la réaction d’Hekamiah dont la première chose qu’il ait faite était de se mettre sur la défensive. Allons, il était bien obligé d’admettre que la finesse n’était pas leur truc, encore plus en matière de bâtiment et de respect du patrimoine historique. C’est que les archéologues étaient très soucieux de leurs édifices. Mais bon, quand il y a une bande de mage clandestin qui prend possession des lieux, ils sont bien obligés d’admettre que la guilde n’est pas tout à fait en tords pour la casse causée. Ne serait que pour assurer la sécurité des habitants. Quelque part, Zéphyr lui enviait d’avoir de telle mission aussi palpitante les unes que les autres. Parfois, il lui arrivait d’admettre que les siennes étaient ennuyantes. Cependant, il était bien trop redevable envers le maître de la guilde pour l’avoir recueilli qu’il refusait de quitter le lieu où il avait grandi. Blue Pegasus était sa maison, là où il pouvait briller et se faire remarquer. La brutalité était très loin d’être dans ses cordes, toujours à réaliser sa magie avec classe et finesse. « Si mais… », Cyan ne savait pas trop comment expliquer ceci à Heka’ qui avait l’habitude sans doute de partir à l’aventure comme ça, pour explorer l’inconnu et taper sur des gens en cas de besoin. De toute façon, des deux, c’est toujours son ami qui avait été le plus impétueux des deux. Zéphyr quant à lui avait  toujours de petites réserves, timides, hésitants à se lancer. Mais une fois qu’il avait réussi, il se montrait merveilleux.
Un air fier, comme durant son service. Il n’avait pas pu s’empêcher d’étirer une esquisse à la remarque d’Hekamiah. C’est vrai, il était un peu frimeur sur les bords. Mais c’était uniquement parce qu’il aimait que l’on reconnaisse de temps en temps que son travail était fait avec soin et raffinement. Il savait pertinemment qu’il ne résisterait pas à ce genre de cocktail. Un peu moins concernant d’autres points un peu plus tendus. Il fit un bref signe de la main, ponctuant ce dernier par un petit clin d’œil. « Ne t’en fais pas, je garde ça pour moi », ce n’est pas comme s’il se rendait régulièrement à la guilde de Fairy Tail qui plus est. Pendant tout ce temps, il avait dû y aller deux trois fois, à tout casser. Ce n’était pas par mauvaise volonté de sa part. Mais son côté peu-aventureux frappait aussi lorsque cela concernait ses étendues géographiques en matière de mission. Il devait être très souvent disponible pour la guilde, d’où la raison pour laquelle il s’aventurait peu plus loin que la campagne environnante d’Alice Spring.

Ce qui suivi était bien moins flatteur pour Zéphyr. Entendre qu’Hekamiah était retourné prendre contact avec Nathan, ou même l’inverse, c’était purement et simplement inquiétant pour lui. Oui, il était furieux. Il bouillonnait d’une colère à tel point que les environs autour de lui s’était retrouvé pris dans la glace, mais c’était une colère justifiée par la peur. La peur que toute cette histoire recommence, d’où sa réponse à la fois vague et pourtant si précise. Il ne voulait pas prendre le risque de s’emporter devant tous les autres membres de la guilde, bien trop coincé par le jeu de la bonne figure. Il y avait toujours du monde qui affluait le soir, pour se détendre, boire un verre, rencontrer les mages de la guilde. Tout le monde pouvait y entrer, d’où le tenu correcte exigée. Son ami d’enfance était pardonné, car c’était un enfant du coin. Une personne que la plupart des mages de la guilde avait déjà croisée dans les rues depuis son plus jeune âge. Mais lui ne venait pas d’ici. Il devait mériter sa place et sa notoriété, conservé bonne figure pour ne pas décevoir ou déplaire et ainsi risquer une exclusion sans qu’il ne sache où aller. Ses mots avaient glissé de sa bouche, de la même manière que son pardon, conscient de son dérapage. Fort heureusement pour lui d’ailleurs, personne ne lui avait tenu rigueur de celui-ci car il avait été stoppé bien avant que cela empire. Entendant son ami encourager Gabriel à le remplacer de manière subliminale, il n’avait pas pu refuser. « Bon très bien, mais tu ne casses rien Gab’. Et par pitié, n’empoisonne personne pendant mon absence ». Un petit sourire taquin, laissant sa place au dénommé Gabriel qu’il raccourcissait affectueusement, même si celui-ci lui avait donné une tape sur l’épaule en guise de seule signe pour manifester que la petite pique lancée à son égard avait fait effet.

Il avait suivi le blond dans les jardins, tout ouïe dorénavant sans risquer de se déconcentrer et pouvant même se permettre d’hausser la voix maintenant qu’ils n’étaient plus dans l’établissement. « Je comprends, mais réalises un peu. Si ton maître de guilde, ou même le mien, ou alors un autre ait vent que tu as encore eu contact avec un membre d’une guilde noire, cela va remonter et le conseil va te tomber sur le dos. Ils ne pourront pas te porter garant éternellement, surtout que tout le monde est sur le qui-vive en ce moment même si ça ne se voit pas. Il y a pas mal d’affaires de corruptions en plus d’une nouvelle guilde émergente. On parle d’espion dans les guildes officielles et ils pourraient t’accuser, je ne veux pas… » Il n’avait pas fini sa phrase, emporté par ce flot d’inquiétude qui perçait enfin son regard, ses pupilles bleues reflétant son inquiétudes alors qu’il passait nerveusement sa main dans sa crinière argenté. « Je ne veux pas qu’on t’envoie en prison pour des conneries, tu comprends ? Je sais bien que je peux te faire confiance, que toi et lui c’est fini, mais… ». Mais il ne savait pas. Mais il avait peur que cela soit ses sentiments d’il y a plus de six ans qui parlaient à sa place et de s’en faire pour rien.
Cyan n’était cependant pas au bout de ses surprises, attentif à cette hésitation de la part d’Hekamiah. Ses doutes se confirmaient petit-à-petit face à son comportement, une vieille lueur brillant de nouveau dans son regard qui s’était éteinte quand il était partit avec son Nathan. Celle d’un homme admiratif, amoureux et qui pourtant s’était tût pendant toutes ses années. Il restait néanmoins stoïque, préférant garder quelques réserves néanmoins sur une révélation qui pourrait être totalement à côté de la plaque par rapport à ses pensées. Comme par exemple qu’il avait trouvé quelqu’un d’autre. Oui, il avait bien trouvé quelqu’un d’autre, et cet autre, c’était lui. Zéphyr n’avait pas caché sa surprise face aux comportements avenants d’Hekamiah, mais il ne chercha pas non plus à le repousser. Quelque seconde où il était crispé par la stupeur, décontenancé par cette prise d’initiative soudaine venant de la part de son ami. Mais quelques secondes qui se sont rapidement écoulés, le blue dragon venant poser sa main dans la nuque de son ami pour l’encourager à continuer en guise de réponse. Une réponse qui avait coupé court quand les deux furent à bout de souffle. Zéphyr ne s’éloigna pas pour autant, riant nerveusement le front collé contre celui du blond. « C’est très clair, je trouve ». Il ne savait pas quoi dire, son sourire parlant pour lui à la place. Un grand oui, son attente ayant fini par payer même s’il n’y croyait plus.

(c) REDBONE


_________________


Casian Zéphyr Boréas
the ice dragon slayer, blue and charms ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   Lun 11 Sep - 17:35



Somewhere in time
Zéphyr & Hekamiah

En sortant dans les jardins, Hekamiah eut l'impression de respirer à nouveau. La soirée était belle sur l'Australie. Les étoiles brillaient dans le firmament, et Heka' se demandait parfois si sa magie ne pas le rendait plus sensible à leur éclat ainsi qu'à la puissance du cosmos, sa force magique venait de là après tout. Il retirait de l'observation de la voûte céleste une certaine sérénité. Et même si les Blue Pegasus étaient bien moins bruyants dans leurs discussions que les mages de Fairy Tail, de temps à autre, le jeune homme appréciait le silence nocturne à peine dérangé par le bruissement des feuilles des arbres dans le vent. Les espaces extérieurs de la guilde Blue Pegasus respiraient l'élégance, à leur image en quelque sorte. Hekamiah ne tenait pas en place, et déstabilisé par tout ce qu'il avait à dire, il avait oublié de payer pour ses boissons et était simplement sorti dehors sans la moindre gêne. Le jeune mage était désormais soulagé sur le fait qu'ils pourraient discuter en toute intimité, sans risquer d'être entendus ou dérangés.
Hekamiah avait écouté l'argumentation de son ami sans rien dire, se contentant de hocher la tête. Il pouvait lire l'inquiétude dans les beaux yeux bleus de Zéphyr. Le mage de Blue Pegasus avait raison bien entendu. En prenant contact avec des mages noirs, et notamment avec Nathan, Hekamiah se mettait en danger vis à vis des autorités. Heka' était impulsif, il avait agit en réfléchissant à la portée de ses actes seulement a posteriori. Il avait écouté son instinct et son cœur avant sa raison. Le jeune mage savait que c'était une de ses faiblesses. Et même si son statut de chef d'équipe l'avait rendu plus responsable, il y avait toujours cette part de naturel qui demeurait fermement ancrée dans son comportement. Heka' admirait Zéphyr pour être aussi raisonnable et de bon conseil.
« Tu as totalement raison, je me suis montré terriblement imprudent. Je me suis mis en danger de manière irréfléchie. Ce n'est qu'une fois dedans que j'ai réalisé le côté périlleux de ma situation. J'essaierai d'être plus prudent à l'avenir. » Même s'il essayait de ne pas trop y penser, il savait que la situation actuelle des guildes clandestines était préoccupante. « Je ne pourrai également pas supporter qu'il t'arrive du mal. Mais tu es plus mature que moi, je ne me fais pas trop de soucis. » dit Heka' à Zéphyr en souriant.  

La peur qu'il pouvait ressentir en mission était bien faible comparée à celle qu'il ressentit au moment de ce confier à Zéphyr sur ses sentiments. Ce premier baiser était ce trop plein d'émotions qui devait s'exprimer d'une manière ou d'une autre. C'était à la fois une délivrance et un saut dans l'inconnu. A son grand plaisir, Zéphyr ne le repoussa pas. Ce fut même le contraire, sentant la main du chasseur de dragon se poser sur sa nuque, il fut encouragé à continuer. Les lèvres de Zéphyr étaient très douces, un délice à caresser. Il y avait aussi une sensation de fraîcheur, ainsi qu'un léger goût de menthe hérité du mojito que Zéphyr avait bu peu de temps auparavant. C'est tout le corps du jeune mage qui fut parcouru par une sensation d'exaltation et par des frissons de plaisir.
Lorsque le baiser prit fin, Heka' resta très proche, tout contre le corps de Zéphyr. Bien entendu le Blue Pegasus avait totalement compris ce qu'Heka voulait lui dire. Le jeune mage de Fairy Tail était lui aussi rayonnant de joie devant cette attirance qui pouvait enfin s'exprimer. Il ne pouvait pas enlever le sourire comblé de son visage. Il ne souhaitait que se noyer dans le si beau regard du jeune homme en face de lui.

Pris d'une pulsion joueuse, Heka' prit la main de Zéphyr pour l'emmener sous un arbre. Le jeune mage se cala contre le tronc de l'arbre puis ramena Cyan tout contre lui. Il entreprit de l'embrasser dans le cou avec passion, de lui mordiller tendrement le lobe de l'oreille. Il était comme affamé. Les mains d'Hekamiah n'étaient pas en reste, l'une parcourait les cheveux argentés de Zéphyr, le décoiffant soigneusement. Son autre main commença à dénouer le nœud de cravate du Blue Pegasus, puis déboutonna le haut de sa chemise, ouvrant l'accès au torse qui n'échappa pas aux caresses et aux baisers.
Lorsque le moment de pure passion se calma un peu, Heka' se redressa pour reprendre un peu de souffle. Il se sentait totalement envahi d'amour. Sa main droite était restée sur la joue de Zéphyr et la caressait doucement. « Je sais, je ne m'y prends pas du tout dans l'ordre. Mais je te le demande maintenant. Aimerais-tu sortir avec moi ? Devenir mon petit-ami ? » Heka ne put s'empêcher de ricaner devant le côté incongru de sa demande alors qu'ils s'étaient embrassés juste avant. Mais le mage de Fairy Tail voulait faire absolument comprendre qu'il souhaitait une relation sérieuse, qu'il ne s'agissait pas d'un désir passager.

« Cela ne posera pas de problème par rapport à ton statut et à ta popularité avec le Sorcerer vu que tu es selon eux un des célibataires les plus en vue ? Je ne veux pas que l'on aie à se cacher, mais je ne voudrai également pas nuire à ta carrière... »
Hekamiah avait vraiment besoin d'être rassuré sur ce point. C'était la seule véritable inquiétude qui l'habitait. Il n'était pas célèbre comme Zéphyr après tout. En attendant la réponse, le jeune mage ne put enlever son regard des yeux du chasseur de dragon, tout comme sa main qui caressait les cheveux argentés à présent joliment décoiffés du beau Blue Pegasus...

black pumpkin


admin
⊰ mage de blue pegasus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 29/08/2017 et j'ai vécu : 186 péripéties. J'en vis une avec : {mission} + rin + adriel Actuellement âgé(e) de : 32 ans appriorie. beaucoup plus, beaucoup moins, aucunes idées. Il fait à la fois jeune et vieux, c'est ce qui est troublant chez lui , je suis : célibataire Je vis : à Alice Spring, dans un loft non loin de la guilde de Blue Pegasus Je travaille comme : mage de Blue Pegasus et Barman dans cette même guilde, je dirige l'équipe n°1
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t137-zephyr-adoremus-in-aeternum http://essenceofmagic.forumactif.com/t153-zephyr-wake-up-and-touch-the-sky#1764
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   Mar 12 Sep - 23:19


somewhere in time.

       

La note des boissons attendra plus tard. Ce n’est pas comme si cette dernière allait rester indéfiniment et puis, Zéphyr pouvait toujours verser un petit billet dans la caisse pour compenser cet oubli. Non, il y avait plus urgent à s’occuper. C’était de l’imprudence pure et dure dont Hekamiah avait fait preuve. Le flot de ses paroles se déversa à une telle vitesse que c’était incroyable et impensable. Il ne se permettait pas de parler autant dans la guilde, face aux autres mages. La tenue et la conversation, deux choses très importantes. Jamais débraillé comme ne jamais se montrer trop bavard pour laisser une ouverture à l’autre. Mais là… Ils étaient dans le jardin. Personne ne pouvait les voir et personne n’était susceptible de le juger parce qu’il s’affichait comme étant lui-même et pas le célèbre dragueur. C’est ce que la plupart du temps, les gens oubliaient au sujet de Zéphyr. Il était tellement bien éduqué que jamais il ne mêlait vie professionnelle avec vie privée. Jamais. Il avait fini par soupirer légèrement, fermant ses yeux quelques secondes face à son ami qui reconnut son erreur. C’est tout ce qu’il voulait entendre. S’il était bel et bien conscient et suffisamment censé pour ne pas recommencer. Mais, il le connait. Il ne résistait pas à son impétuosité. Il allait finir par recommencer un de ces jours, et il était trop faible pour le retenir. C’est ce qui le rendait si féérique après tout. Le Blue Pegasus avait rouvert les yeux, une fine esquisse sur le visage prouvant qu’il était quelque peu satisfait de ce qu’il entendait. L’intention toute particulière qu’avait Hekamiah sur lui le mit légèrement dans l’embarra, mais il faisait de son mieux pour le cacher. « Bien, essayer, c’est toujours mieux que de rien faire tu me diras ». Un air légèrement taquin, cette lueur d’inquiétude peu mise en avant à cause de son petit sourire malicieux, Zéphyr devait être sûrement l’une des rares personnes à pouvoir résonner Hekamiah. Ce n’est pas pour se vanter, non-non. Mais il ne savait pas comment lui dire que c’était ce qu’il lui faisait mal justement. De le voir foncer ainsi, tête baissée vers le danger, en s’exposant à des risques qui pourraient lui couter chers.

Il n’y avait pas eu besoin de mots au final.

Sa réponse s’était éclaircie quand son ami d’enfance avait fini par se montrer aventureux, à son plus grand plaisir. Enfin. C’était le mot qui lui avait traversé à l’esprit. Après toutes ses années, toutes ses fois à le voir partir en silence sans rien lui dire, il avait fini le remarquer. Qu’il n’avait pas besoin d’aller chercher ailleurs, qu’il était là à l’attendre. D’où le fait qu’il était venu renforcer ce baiser avec sa main en guise de réponse, Cyan ne pouvant se résigner à l’éloigner après une telle attente. C’est comme s’il ne s’était rien passé, qu’il n’avait pas eu besoin de se murer dans le silence et c’était agréable. Ses doigts s’entremêlaient avec délicatesse dans les boucles de son beau blond trop impétueux, mais si séduisant, une petite esquisse sur la commissure de ses lèvres alors que ses dernières étaient prises, dérobées par une fée. Sous les étoiles encore en plus, c’était beau. Digne d’un forgeur de constellation. L’autre main du pégase était venue se glisser sur le torse de son ami. Et encore, ce n’était plus assez fort pour le designer maintenant.
Il ne serait dire s’il s’y attendait ou pas. Il pouvait seulement se laisser porter par cette chaleur réconforte de voir que ça y est, il pouvait être autre chose que l’ami barman d’Hekamiah. Il s’était laissé entraîner sous l’arbre, jetant simplement un coup d’œil pour voir si personne ne serait susceptible de les déranger. Zéphyr laissait un léger rire lui échapper face à ce désordre qui lui convenait à merveille, car cela faisait partit de son charme également. Ses reproches concernant cette impétuosité s’étaient envolés, comme s’ils n’avaient jamais existés. En faites, Cyan en redemandait. Il devait sûrement avoir l’air indécis pour changer d’avis de cette manière, mais le cœur avait ses raisons que la raison ignore, n’est-ce pas ? Il n’y avait pas besoin de mots, seul son sourire éclatant parlait pour lui, la tête penchée légèrement penchée en arrière pour ouvrir la voix avec toujours cette esquisse de bonheur. Les mains fines du mage de glace étaient passées sous les bras de son étoile pour ne pas le gêner dans son comportement aventureux sans se priver de l’enlacer de ses bras. Il acceptait d’être à lui, d’où le fait qu’il n’opposait aucunes résistances, pas même lorsque cette cravate fut dénouée et cette chemise déboutonnée. Au contraire, il trouvait l’intention d’Hekamiah plutôt libératrice.

Casian avait fini par rebaisser son regard bleu dans celui d’Hekamiah, la question ayant fini par venir avec un timing un peu étrange. Il se pinçait légèrement la lèvre inférieure, le dragon timide refaisant son apparition loin des projecteurs et de la foule, ses joues rosissant légèrement à la demande. « Ça va faire six ans que j’attends ça. Alors ça serait un peu culotté de ma part de refuser maintenant, tu ne penses pas ? ». Le Blue Pegasus se prêtait au jeu de la plaisanterie tout en ayant cette pointe de sérieux dans sa voix, son sourire ne perdant rien de son éclat en entendant les ricanements de son petit-ami. « Oui…bien sûr que oui » dit-il en ponctuant sa phrase d’un baiser à la commissure des lèvres d’Hekamiah, très tendre. La question de ce dernier l’interrogeait d’ailleurs, en quoi cette célébrité était gênante. Il ne voulait pas se cacher non plus, mais il ne voulait pas non plus qu’un stupide classement de groupie vienne les entraver. Il avait levé le regard vers la main de son beau blond qui triturait ses mèches argentées légèrement en bataille, son ton étant à la foi serein et assuré. « Non, tu n’as pas à t’en faire pour ça. Tu sais, l’inconvénient avec la popularité, c’est que t’as beau être en couple ou non, les groupies ont toujours cette espèce de capacité à s’en foutre totalement tant que tu continues de faire la moue en couverture. On n’aura pas besoin de se cacher, on peut très bien faire abstraction de l’opinion. Et puis, je suis un mage de Blue Pegasus avant d’être mannequin ». Il avait fait un léger clin d’œil remplit de sous-entendu. Il était mage, pas juste un homme sympa à reluquer pour le plaisir de ces dames. Il n’était pas un objet, une décoration. Il avait un cœur qui battait avec des convictions et qui appartenait à Hekamiah Neilys. Peut-être un peu trop têtu et sérieux, pas assez aventureux, trop gentil avec tout le monde, mais un cœur qui n’appartenait qu’à une seule personne. Il avait soufflé en direction de la main d’Hekamiah sans vraiment le faire exprès, souhaitant simplement écarter cette mèche en bataille devenu gênante. « Rassuré ? » demanda-t-il avec un petit air malicieux, venant déposer de nouveau un baiser sur sa joue en guise de ponctuation.

(c) REDBONE


_________________


Casian Zéphyr Boréas
the ice dragon slayer, blue and charms ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (hekamiah) somewhere in time   

 
(hekamiah) somewhere in time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the essence of magic :: Espace jeux & co :: les limbes :: archives des rp's-
Sauter vers: