AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 04/08/2017 et j'ai vécu : 328 péripéties. J'en vis une avec : 3 rp. Actuellement âgé(e) de : 26 ans , je suis : célibataire Je vis : un peu partout Je travaille comme : mage indépendant
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t81-jorgal-vakarian-nos-actes-passes-ne-nous-definissent-pas http://essenceofmagic.forumactif.com/t93-jorgal-difficile-d-avoir-des-amis
MessageSujet: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Dim 13 Aoû - 21:36

Un long voyage avait mené Jorgal jusqu'à Darwin, mais ça ne le dérangeait pas. Ce n'est pas comme s'il avait un chez lui ou rentrer. C'est un homme qui n'a pas de toit, pas de racine, pas d'endroit où aller. De toute manière, ça serait bien trop dangereux pour lui de poser ses bagages de manières définitive quelque part. Ses anciens "amis" de la guilde Homonculus finiraient par le retrouver et dieu seul sait ce qu'il pourrait lui faire. De son côté, il présume qu'ils veulent le voir mort, après tout, il a trahi leur confiance en quittant la guilde. C'est le destin qu'il a choisi en même temps, il ne va pas se plaindre. S'il aurait voulu rester tranquille, il n'avait qu'à rester au sein des Homonculus et continuer à obéir. Voilà pourquoi il continue d'errer, allant de mission en mission pour ce faire de l'argent, aider les autres et quelque part racheter ses erreurs du passé.

Darwin n'était qu'une ville de passage, aucune mission n'était prévue là, mais le jour commençant à décliner, il avait pour une fois envie d'un bon lit pour dormir et se reposer. Quand il a un peu d'argent d'avance, il aime le dépenser pour un peu de confort. Le jeune homme ne s'autorise pas pour autant le grand luxe. Ce soir, ça sera une simple auberge, qui fait également bar et restauration. Sans parler à personne, après avoir réservé sa chambre, Vakarian avait choisi une table où s'asseoir afin de diner. Le choix n'était pas extravagant, un seul plat au menu, il faudra s'en contenter, c'est parti pour une soupe de poisson.

Attendant le retour de la serveuse avec sa soupe, il sirotait une bière blonde, tandis que du côté du bar des voix commençaient à s'élever. Ceci le fit soupirer, il aurait dû se douter que dans ce genre de rade il allait y avoir des embrouilles. Mais ce ne sont pas ses affaires, il ne comptait pas bouger le petit doigt. Peut-être que ces deux hommes vont être responsables et se calmer comme de bons gentlemen histoire de ne rien casser ?

_________________

♠️ Jorgal Vakarian ♠️
Tous les hommes rêvent mais différemment. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et font face à leur vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont plus dangereux, car ils peuvent mettre en oeuvre leur rêve, et le réaliser. Je suis... l'un d'eux.
Codage Nono | Gif tumblr ?
admin
⊰ lust, homonculus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 22/07/2017 et j'ai vécu : 816 péripéties. J'en vis une avec : navi + jorgal + {mission} + micah + rei Actuellement âgé(e) de : 32 ans physiquement (234 si on se fit aux dates et à quelque coupures de journaux, mais n'en a aucunes conscience) , je suis : compliqué en matière de concubinage Je vis : sous les plaines de Nullarbor. Je travaille comme : mage clandestin d'Homonculus sous le nom de code Luxure, chef d'équipe de ce dernier péché capitaux.
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t54-luxure-no-pain-no-gain http://essenceofmagic.forumactif.com/t67-shade-do-not-enter-gentle-into-that-good-night
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Lun 14 Aoû - 21:39


bonjour les problèmes !

       

Pas de tambours grognant, pas de gentil minet et pas de cher coéquipier. C’était d’un ennui. Darwin était tout sauf une ville intéressante à son gout, elle était ennuyante, abjecte. Un pôle que tout le monde oublié, d’où le peu de passage. Dans ces moments, il regrettait amèrement Canberra ou même Sidney qui avait toutes deux un peu plus d’animation à lui proposer. Il était là, dans ce casino à attendre. La première fois qu’il avait voulu mettre les pieds dans un tel endroit, on lui avait fait remarquer que sa tenue n’était pas très appropriée. Il ne se séparait pas souvent de ce long trench-coat noir en cuire taillé de la main d’un célèbre couturier français. Un cadeau d’une de ses ‘’courtisanes’’. Alors, être refoulé au portique de sécurité à cause de celui-ci l’avait fait légèrement grogner, dévoilant ses canines plus développée qu’un humain classique. Il n’aimait pas les membres de Blue Skull tout comme il n’aimait pas leur fichu casino claquant de dorure et sentant le fric à des kilomètres. Argent volé qui servait à entretenir et doré leurs images, pathétique. Mais, Shade faisait un effort considérable. Il avait fait demi-tour, cherchant dans ce taudis un endroit où on pourrait lui fournir costume, cravate et chaussure de ville pour remplacer ses bottes à lanière. Il était revenu, une heure plus tard et une vendeuse croquée pour économiser son argent, mais toujours avec son manteau sur le dos et confiant ses affaires dans le vestibule. Le gardien des lieux semblait ravis, la luxure un peu moins. Il lui avait jeté un regard dédaigneux avant de pénétrer enfin dans ses lieux. Le tout, il y a quelques minutes à peine et ce qui explique pourquoi il est ici, parmi les machines à sous.
Hohenheim suspectait les membres de Blue Skull de casser du sucre sur son dos et de dévoiler des informations au sujet de sa guilde. Franchement, comme si c’était le bon moment pour se permettre d’avoir la langue bien pendue. Avec la fuite de Petit-frère et sa trahison, Shade avait écopé de quelques coups de fouets et une bonne punition qui lui avait coûté quelques bleues et une côte casser par la Colère pour l’avoir laissé s’échapper. Et on s’étonne encore pourquoi il refuse de se porter garant des petits nouveaux ? Alors il devait se rattraper d’un tel échec, en commençant par gratter des informations sur leurs alliés. Enfin alliés… C’est un bien grand mot. Les guildes noires ne sont pas connues pour se tenir la main en chantant Hakuna Matata après tout.

Et ce qu’il y a de plus frustrant ? Il n’était même pas là. Une heure et trente minute perdue à devoir se changer pour des vêtements qui l’étriquait et pas de crâne-d’œuf en vue. Oh, il avait envie de tout bruler, passant ses doigts sur son visage d’un geste agacé. Puis il se souvenait de ce que cela allait lui coûter alors il taisait sa colère. Seul un soupir traversant ses lèvres avait eu l’effet d’une soupape. Il s’était relevé, s’approchant de l’une des serveuses pour savoir où son homme aurait pu aller se fourrer. Elle lui parla vaguement de son penchant pour l’alcoolisme, ne le tenant pas dans son cœur visiblement à sa manière de le rabaisser, puis elle avait fini par en venir au détail le plus intéressant pour lui. Un bar miteux, sur le port où il aimait passer du temps avec ses amis. Bien, il allait pouvoir lui offrir une fessée cul-nul en public et en l’humiliant. Son sourire malicieux refit surface, prenant la main de cette serveuse pour y déposer un baiser afin de la remercier. Ses joues s’étaient empourprées, rendant la luxure encore plus fière de son geste.
Son pas s’était enclenché plus vite, reprenant ses affaires dans le vestibule et se changeant une nouvelle fois. Dieu qu’il était plus à l’aise dans ses bottes et son manteau sans cette fichue cravate en guise de laisse. Une auberge… Il va falloir qu’il trouve un autre lieu pour dormir en vue du raffut qu’il allait mettre. Quoi que, s’il arrive à faire porter le chapeau à l’autre, ça ne sera pas lui être viré. Il était entré tel un prince, repérant assez vite son gars sur une table. Oh, il a un couteau dans les mains. Il est terrifié par les petits couteaux… Ou pas. Une lueur verte était passé dans les yeux de Shade, celui-ci accompagnant cette apparition en léchant sa lèvre supérieure. Il n’aimait pas les négociations où cela commence par des menaces. C’est lui qui pose les règles, personne d’autre. Il s’était installé à leur table sans y être invité, précisant tout de même pour éviter confusion auprès du tenancier qu’il était attendu par ces messieurs et que vu leur attitude, il ajouta qu’ils avaient hâte de le voir avec un ton sarcastique. Il s’était assis lourdement, ne disant rien. C’était sa méthode. Il attendait le plus souvent que la colère fasse parler ses cibles pour mieux resserrer ses griffes autour de leurs gorges. Il attendait le petit dérapage. « Je ne sais pas ce que tu viens foutre là, mais j’ai rien balancé ! » avait dit sa cible, exaspéré par le comportement de la chimère. Chimère dont l’appendice arrière demeurait cachée sous son trench-coat pour ne pas faire crier la plèbe, s’amusant à frotter ses griffes entre elles devant son nez. « Tu es sûr ? Parce que si tu mens … Je m’arrangerais pour que toi et toute ta famille n’aient plus vôtres langues pour parler. Alors, ne m’oblige pas à en venir à une mesure aussi … Drastique ! ». La luxure s’était accoudée sur la table, totalement sérieux dans ses menaces. Il était prêt à leur couper leurs langues à toutes personnes en lien avec son homme pour préserver leurs secrets.

Un parfum de peur s’était installé dans l’air, Shade le sentait. Il se complaisait dedans même alors que crâne-d’œuf et sa bande sentaient leurs ailes poussées à cause de ce même état de terreur. La table avait fini par voler, le couteau préalablement mis en avant servant à porter un coup au visage de la chimère qui s’était contenté de faire une quart de tour sur le côté pour l’esquiver. Il n’attaquait pas, car il ne voulait pas se faire virer. C’est qu’il était fatigué après un si long voyage et une si longue journée. « Quatre contre un, c’est moche ~ », il les provoquait en plus, comme quoi il n’avait vraiment pas peur d’eux.

(c) REDBONE


_________________


Shade lilithium
Luxure, the bitch of Homonculus ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 04/08/2017 et j'ai vécu : 328 péripéties. J'en vis une avec : 3 rp. Actuellement âgé(e) de : 26 ans , je suis : célibataire Je vis : un peu partout Je travaille comme : mage indépendant
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t81-jorgal-vakarian-nos-actes-passes-ne-nous-definissent-pas http://essenceofmagic.forumactif.com/t93-jorgal-difficile-d-avoir-des-amis
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Lun 14 Aoû - 22:42

Après des années de fuites, des années sans croiser la moindre ombre de son passé, c'est justement aujourd’hui à Darwin que son ancien destin va refaire surface. Comment aurait-il pu deviner qu'il allait croiser un vieil ami qu'il avait même considéré comme un grand frère il fut une époque. Pour l'heure, il se contentait d'attendre sa soupe de poissons, se demandant si vu les lieux elle allait être gouteuse ? C'est bien son droit de se poser la question, après tout s’est lui qui va devoir la manger et c'est son argent qui la paye. En plus de gouter une nourriture certainement douteuse, l'endroit manquait grandement de calme à en juger par échauffourée se déroulant quelques tables plus loin, juste derrière lui. Pour l'heure, il avait clairement décidé de ne pas intervenir. Pourquoi les mages devraient régler tous les problèmes ? Une bagarre c'est tout à fait banal, il y en a tous les jours et pas qu'ici. Alors, que ces idiots à la testostérone trop élevé se foutent enfin leurs poings sur la gueule que tout ça soit réglé. Les voix ne faisaient que s'élever, du moins l'une d'entre elle, mais son attention était à présent focalisé sur la serveuse et son plateau ou se trouvait en plein centre sa soupe et une assiette de pain dur devant servir de crouton.

A première vue, la mixture qu'elle déposa devant lui était peu ragoutante, sa couleur franchement douteuse et l'odeur empestait le poison pas frais. Ceci n'était peut-être qu'une impression, quoi qu'il arrive ça sera toujours mieux que de manger de la viande datant de plus de six jours. Sa cuillère en bois plongea dans le liquide qui lui donna l'impression de faire flop-flop, ceci lui arracha une grimace, mais le regard sévère de la serveuse au loin le rappela à l'ordre. Jorgal se concentra donc pour avaler cette première cuillère de soupe, se préparant presque à devoir courir aux toilettes pour tout recracher. Surprise ! C'était délicieux ! Il sentait la saveur du poison, mais aussi de différentes herbes aromatiques habillant ce bouillon de mille et une saveur. Voilà pourquoi il ne faut jamais juger les gens ou les choses sur les apparences, on peut facilement se tromper. Le jeune mage entreprit de continuer sa soupe, mais des objets volèrent et son bol échoua sur le sol. Non ! Pas sa soupe ! Son regard resta fixé un bon moment sur le bouillon et les morceaux de poissons recouvrant à présent le sol crasseux de cet endroit. Il voulait demander un nouveau bol, mais la serveuse lui fit comprendre d'un regard et d'un mouvement de tête que ça ne serait pas gratuit, sauf si peut-être il s'occupe des fauteurs de troubles. Et voilà ! Ça tombe une fois de plus sur lui ! Pourquoi ne pas s'adresser à ce type là-bas, avec cette longue barbe et surtout la grande épée qu'il porte à sa ceinture ? Lui, il n'a aucune arme apparente sur lui, juste plusieurs colliers en différents métaux autour du cou, c'est à peine si on pouvait lui donner le physique d'un grand mage menaçant. Mais voilà, ça tombe sur sa pomme ! A croire que les ennuies doivent voler autour de lui telle une nuée de mouche.

L'indépendant finit par se lever, tournant les talons vers l'endroit d'où provenait le raffut. Il ne reconnut pas tout de suite Shade, ce dernier étant de dos et son étrange queue étant pour le moment cachée. Pour faire revenir le calme, il se contenta d'utiliser ses colliers, qui se détachèrent de son cou pour traverser les quelques mètres qui le séparaient des bagarreurs, ils vinrent s'enrouiller à chaque pied et main ainsi qu'autour de leur cou. L'instant d'après, il flottait dans les airs sous le coup des ondes magnétiques, ne pouvant plus bouger. Celle Shade était libre, car il n'avait attaqué personne. "J'ai pas envie de jouer à la police, mais vous êtes en train de semer le trouble et en plus de ça, vous me devez un autre bol de soupe ! Donc... si vous pouviez vous excuser auprès de l'aubergiste, régler les dégâts et partir terminer votre querelle ailleurs, je pense que tout le monde sera gagnant, vous ne croyez pas ?" dit-il pour essayer de faire revenir le calme, alors que tous les regards étaient rivés sur lui. Personne n'imaginait que cet homme presque insignifiant avait un tel pouvoir. Le truc c'est que si tout le monde continue de le regarder de la sorte, comme s'il était un animal de foire, il risque de relâcher son attention ce qui pourrait causer la libération de ses pseudo prisonniers.

_________________

♠️ Jorgal Vakarian ♠️
Tous les hommes rêvent mais différemment. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et font face à leur vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont plus dangereux, car ils peuvent mettre en oeuvre leur rêve, et le réaliser. Je suis... l'un d'eux.
Codage Nono | Gif tumblr ?
admin
⊰ lust, homonculus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 22/07/2017 et j'ai vécu : 816 péripéties. J'en vis une avec : navi + jorgal + {mission} + micah + rei Actuellement âgé(e) de : 32 ans physiquement (234 si on se fit aux dates et à quelque coupures de journaux, mais n'en a aucunes conscience) , je suis : compliqué en matière de concubinage Je vis : sous les plaines de Nullarbor. Je travaille comme : mage clandestin d'Homonculus sous le nom de code Luxure, chef d'équipe de ce dernier péché capitaux.
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t54-luxure-no-pain-no-gain http://essenceofmagic.forumactif.com/t67-shade-do-not-enter-gentle-into-that-good-night
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Mer 23 Aoû - 19:41


bonjour les problèmes !

       

Il n’avait eu en aucun cas le temps de savourer les spécialités de cette baraque. Une auberge… Soit, cela restait tout de même quatre murs avec un toit, donc une baraque. Installé à la table de sa cible, il semblait se délecter de la pression qu’il lui faisait subir. Cela lui permettait avant tout de se concentrer sur autre chose que l’odeur nauséabonde du poisson et de la soupe qui donnait clairement quelque réticence à se lancer. Surtout que ce parfum était trop proche pour pouvoir la louper. Mais, Shade s’abstenait de faire un commentaire, un geste brusque ou bien un geste qui pourrait lui valoir une allée simple vers la sortie. Un fin soupir traversa ses lèvres, déjà exaspéré par cette conversation. Il avait l’impression de converser avec un cochon borné, ses plaintes ressemblant à des gruissements de porcins. La luxure s’était accoudée sur la table, l’analysant de la tête au pied. Quelque coude perlait sur son front, de la transpiration dû à un excès de peur qui pourrait aussi vouloir dire qu’il mentait et qu’il avait peur pour sa vie, car il ne se montrait pas honnête envers la chimère et que s’il découvrait le poteau rose, elle était tout à fait capable de mettre à exécution ses menaces. Il avait descendu son regard en direction de ses mains, légèrement tremblante à cause de la nervosité et sa poigne se resserrant sur son petit couteau aussi ridicule que son attitude de gros dur. Quelques écailles de poissons demeuraient encore sur sa manche, preuve qu’il avait fait quelque chose au port. Un gars jeté dans le poisson ? Ou bien un rendez-vous avec un pécheur ? Il faudra qu’il songe à mener sa petite enquête là-bas une fois qu’il aura obtenu ce qu’il souhaitait de lui. Puis, le regard de Lilithium s’était déplacé en direction de ses compères silencieux, l’un d’entre eux avait les mains jointes entre eux, une prière ? Oh oui, il ferait mieux de prier, mais pas sûr que le bon dieu soit assez charitable avec une bande de voleur.
Et puis, le déclencheur. « T’es pathétique », une pensée qui avait traversé la bouche de la luxure en guise de réponses, et de conclusion à son analyse. Le pauvre petit crâne-d’œuf n’aimait visiblement pas qu’on entache sa fierté et sa dignité en insinuant qu’il faisait pitié. Mais, jusqu’ici, il n’avait pas montré grand signe de courage. La table avait fini par voler, le meneur du groupe s’élançant avec son couteau pour attacher l’Homonculus. Il avait évité le coup, puis le deuxième le pris sur le côté avec une chaise. Mais, une fois de plus, Shade ne fit que quelque pas pour le laisser passer et aller se vautrer sur la table de derrière. Le troisième quant à lui ne bougeait pas. Bien, des trois, c’était le plus intelligent !

Le meneur était partit pour retenter sa chance et revenir à la charge, mais des colliers l’entrava. Une magie qu’il pourrait reconnaître entre mille. Le pauvre, il aurait peut-être dû passer les menottes aussi à la luxure. En vue du grabuge qu’il avait semé, il vota plutôt pour une méthode d’approche un peu plus tranquille. Un sifflement avait traversé la pièce face à un tel spectacle, la chimère venant même caresser le menton du meneur prit au piège avec un sourire moqueur. « Reste sage, je suis à toi tout de suite, juste le temps de … ». De quoi ? Il avait laissé sa phrase en suspension, cherchant ses mots bien comme il faut pour ne pas voir Petit-Frère se sauvait encore une fois la queue entre les jambes. « Discuter. » fit-il finalement, faisant maintenant face à Jorgal. Ouh oui, lui. Lui pour quoi il ne savait pas encore s’il devait éprouver haine ou bien colère. S’il devait lui faire subir le même châtiment qu’il avait subi pour l’avoir laissé filer. Les mains tendues, paumes vers le ciel, la luxure affichait cet air faussement heureux de le revoir. De la comédie, même jusqu’à son visage où un sourire remplit de mensonge lui tranchait le faciès. Ses yeux brillés d’une lueur verte, synonyme d’une colère montante et croissante. Une colère qu’il se tenait bien de retenir pour ne pas faire sauter l’auberge et son potentiel refuge pour la nuit. « Ca faisait longtemps, Petit-Frère. Dis-moi, tu n’aurais pas oublié de faire un petit bisou avant de partir ? ». Autant prendre la situation à la rigolade pour ne pas effrayer la plèbe déjà suffisamment surprise à cause de l’intervention de son ex-camarade. Sans attendre, Shade lui avait attrapé le poignet, prenant garde tout de même à ne pas entailler ses veines par mégarde à cause de ses griffes même si cela le tentait grandement. « Tu ne vas pas déjà filer, je suis sûr que tu as un tas de choses à me raconter. Et puis, tu n’as pas fini ta soupe morveux ».
Rien, pas une once de compassion, de bienveillance, ou même d’inquiétude dans le ton de la luxure comme autrefois. Tout n’était que mensonge dans ses propos même si les mots pouvaient laisser penser le contraire. Shade le remit sur sa chaise, surveillant les trois autres toujours en l’air et fit signe à la serveuse de revenir. « Hey, ressers-le, je paierais pour le désordre. ». Payer comment ? En vie du petit clin-d’œil qu’il avait lancé à celle-ci, ce n’était sûrement pas avec des billets verts pour commencer. Puis, il s’était assis à son tour, prenant ses aises sur la chaise.

(c) REDBONE


_________________


Shade lilithium
Luxure, the bitch of Homonculus ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 04/08/2017 et j'ai vécu : 328 péripéties. J'en vis une avec : 3 rp. Actuellement âgé(e) de : 26 ans , je suis : célibataire Je vis : un peu partout Je travaille comme : mage indépendant
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t81-jorgal-vakarian-nos-actes-passes-ne-nous-definissent-pas http://essenceofmagic.forumactif.com/t93-jorgal-difficile-d-avoir-des-amis
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Mar 29 Aoû - 0:18

Pourquoi est-ce qu'il avait bougé ? Pour une fois, il aurait pu rester assit, se préoccupant juste de lui, n'agissant pas sous le regard implorant de qui que ce soit. Après tout, il n'a aucun tatouage apparent indiquant qu'il fait partie d'une guilde. Alors, pourquoi demander son aide à lui en particulier. C'est juste qu'il ne sait pas non plus rester sans rien faire. C'est plus fort que lui. Depuis qu'il a quitté son ancienne guilde, il fait son possible pour ce racheter et ceci passe par faire le bien tout autour de lui. C'est une raison valable pour bouger ses fesses de la chaise, se retourner et attaquer... Enfin attaquer est un bien grand mot. Le jeune homme se servi de son pouvoir uniquement pour maitriser le type le plus virulent, du moins c'est ce qu'il croyait. Parce que s'il aurait vu Shade, c'est ce dernier qu'il aurait immobilisé. Le problème, c'est qu'il ne l'avait pas vu tout de suite, il était bien trop tard pour faire marcher arrière. Quoi qu'il peut encore fuir la queue entre les jambes et espérer conserver sa vie ? Ce membre de son ancienne guilde ne va surement pas être ravi de revoir le traitre qu'il est aujourd'hui. Quitter une guilde ça peut se faire, mais quand c'est une guilde noire, c'est bien différent.

Surpris, voir même effrayé, son regard marron était posé sur Shade qui s'adressait au prisonnier. Ce dernier avait l'intention de discuter, avec notre mage indépendant. Merde... qu'est-ce qu'il lui veut... C'est qu'il n'a pas du tout envie de discuter lui. Depuis déjà quatre ans, il ne cesse de bouger de ville en ville, ne restant jamais plus que quelques jours au même endroit pour ne pas être trouvé par ses anciens camarades. Quatre ans... c'était trop beau pour que ça dure aussi longtemps. Un jour où l'autre, il aurait dû deviner que ce jour allait arriver. La peur s'insinua doucement en lui, mais il fit son possible pour ne pas la laisser paraitre. Afin de garder son visage tout à fait normal, il se contenta de serrer ses mâchoires pour se contenir et garder l'esprit clair.

Son ancien collègue lui fit face, se montrant bien trop théâtrale, il le connaissait assez pour se méfier de lui et de cette attitude faussement chaleureuse. Jorgal avait clairement envie de reculer, il était même prêt à faire volte-face et courir hors de cette auberge pour déguerpir le plus loin possible jusqu'à en perdre haleine. Sauf qu'il resta planté là, tel un bout de bois prenant racine dans le sol. Rien ne lui dit qu'il n'est pas seul. Les autres sont peut-être à Darwin. C'est donc trop risqué de prendre la fuite tout de suite. Un affrontement direct avec Shade semble plus sûr. S'il parvient à le mettre K.O sans que les autres ne le sachent, ça lui donne une chance infime de fuir sans être repéré. "Les bisous c'est ton truc, pas le mien. Compte pas sur moi pour que je me plie à ta volonté!" répondit-il entre ses dents tout en essayant de garder sa contenance. La main de l'Homonculus l'avait attrapé, il voulut reculer, mais c'était trop tard, le voilà piégé, du moins c'est ce qu'il pensa. Comme il l'avait prévu, il n'avait pas l'intention de le laisser filer. Son regard parcouru l'assemblée, espérant trouver un visage qu'il pourrait connaitre ou simplement voir le tatouage d'une guilde qu'il connait lui donnant la possibilité de demander son aide. Mais ce trou paumé n'était rempli que d'alcoolique sans pouvoir préférant garder leurs gros culs visés sur leurs chaises.

Le mage se retrouva assit à la table de Shade, ce dernier se montrant faussement amical, du moins c'est ainsi que Jorgal interpréta les paroles qui sortirent de sa bouche. "Je n'ai pas l'intention de discuter avec toi Shade. Tu comptes faire quoi ? Me tuer ? Me livrer aux autres peut être ? Peu importe ton choix, je ne me laisserais pas faire. J'ai déjà fuis une fois, je peux recommencer !" indique-t-il calmement, ne cherchant pas à énerver son interlocuteur. Pendant un instant, il observa du coin de l'oeil l'homme qui était toujours prisonnier de sa magie, s'il le relâche, est-ce que ça lui donne une chance ou un avantage ? D'un autre côté, il y a du monde ici, déclencher un combat de mage serait plutôt dangereux. Bon sang... ce n'est pas facile d'avoir une conscience. "En fait... vous êtes assez décevant les autres et toi... En 4 ans, vous n'avez jamais réussi à mettre la main sur moi. Est-ce que vous vous êtes ramollis depuis mon départ ? Ou suis-je juste trop fort pour vous ?" C'était clairement de la provocation. Jorgal était en train de jouer avec le feu, mais ça l'intriguait de n'avoir croisé aucun d'entre eux pendant les quatre dernières années. C'est à se demander s'il avait été traqué. D'un côté, ceci l'arrange, mais c'est trop étrange pour ne pas demander. En même temps, il veut affirmer sa position de mage indépendant, histoire montrer à Shade, qu'il n'a pas besoin d'eux.

_________________

♠️ Jorgal Vakarian ♠️
Tous les hommes rêvent mais différemment. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et font face à leur vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont plus dangereux, car ils peuvent mettre en oeuvre leur rêve, et le réaliser. Je suis... l'un d'eux.
Codage Nono | Gif tumblr ?
admin
⊰ lust, homonculus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 22/07/2017 et j'ai vécu : 816 péripéties. J'en vis une avec : navi + jorgal + {mission} + micah + rei Actuellement âgé(e) de : 32 ans physiquement (234 si on se fit aux dates et à quelque coupures de journaux, mais n'en a aucunes conscience) , je suis : compliqué en matière de concubinage Je vis : sous les plaines de Nullarbor. Je travaille comme : mage clandestin d'Homonculus sous le nom de code Luxure, chef d'équipe de ce dernier péché capitaux.
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t54-luxure-no-pain-no-gain http://essenceofmagic.forumactif.com/t67-shade-do-not-enter-gentle-into-that-good-night
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Jeu 31 Aoû - 22:31


bonjour les problèmes !

       

Il s’était trompé, comme un débutant. Serait-il bien trop épuisé par sa course pour le reconnaître ? à moins que toutes ces années à courir et à fuir lui ait fais oublier le visage de celui qui s’est occupé de lui. Oui, il pouvait se vanter d’être une création de chair et de sang. Une poupée d’argile qui traverse le temps et les âges sans être effrité. Shade ne comptait pas en rester là. C’était une trop belle aubaine pour lui. Ce n’est pas une, mais deux affaires qu’il allait pouvoir boucler en une simple visite. Une entrevue purement pacifiste à la base si ces idiots n’auraient pas écouté leur besoin de s’affirmer face à une des chimères de maître Hohenheim. Les inconscients. Sauf pour une fois, il n’y était pour rien à leur état. Le toucher était une arme puissante, redoutable chez la luxure. On apprenait à craindre que ses doigts viennent à la rencontre de notre peau, craindre que ces derniers absorbent la magie, ce qui nourrissait la vitalité chez un mage. Cet idiot n’y avait pas échappé quand le brun était venu coincé ses joues entre ses doigts. D’où le sourire mesquin du démon qui se rassasiait en toute discrétion. C’était un faible individu, il n’était rien d’autre à ses yeux qu’une mise en bouche. Peut-être que cela pouvait s’expliquer par le fait qu’il ne maîtrisait pas la magie ? Ce qui permettrait de comprendre pourquoi il avait usé d’un pauvre couteau au lieu d’un sortilège. Cependant, Shade avait plus intéressant, plus virulent à s’occuper.
Que croyait-il ? Que malgré les années de silence, Homonculus allait le laisser se promener librement en faisant main rase sur sa traitrise ? Et puis quoi encore. La démarche féline, les bras faussement accueillant, ses griffes cliquetaient entre elles alors qu’il se frottait les doigts, désireux. Désireux de le voir terrorisé. Désireux de le voir suppliant. Désireux de le voir implorer sa pitié. La pitié de la luxure était le plus beau cadeau qui soit. Mais pour ça, il fallait passer des étapes pour la desceller dans le regard vert vif de la chimère. C’est qu’il se permettait de jouer les durs face à lui, le Petit-Frère. « As-tu déjà la moindre idée de quelle est ma volonté ? As-tu… La moindre idée de la déception qui m’a incombé à ton départ ? As-tu envie de la jouer provoquant alors que tu sais comment je fonctionne ? Ne m’oblige pas à me mettre en colère. Comme je l’ai dit, je veux juste… Discuter ». Un éclat, une lueur s’était activée dans son regard l’espace de quelque seconde, première alarme de ce qui lui trottait derrière la tête. Il avait saisi son poignet, et Jorgal savait ce que cela voulait dire. Dès que la chimère avait un contact, il pouvait puiser l’énergie magique d’un autre. Une espèce de vampire qui, en temps normaux, préférait d’autre contexte comme le partage des plaisirs charnels pour rendre cette contrainte plus agréable.

Car dans ce restaurant, ça n’allait pas être le cas. Il y avait bien trop de rancœur dans le regard du démon, prônant tout de même de se tenir pour ne pas éveiller une quelconque méfiance vis-à-vis des autres personnes présentes. Du moins, pas à son égard. Les négociateurs –peu doués dans leurs matières, il faut l’avouer- étaient encore là, perchés et prisonniers tandis que Shade forçait son ex-protégé à s’asseoir à table. Il avait relâché son poignet une fois ceci fait. De toute façon, ce n’est pas comme s’il aurait d’autre occasion pour le toucher. Ce n’était pas pour rien que ce sens faisait partit des cinq primordial après tout. La luxure avait fermé les yeux, l’air ailleurs. Il n’y avait rien, pas même une once de violence malgré ses paroles précédentes qui en étaient légèrement saupoudré. Il s’était contenté de s’asseoir à son tour, avachis sur sa chaise, les jambes croisées, un de ses coudes appuyés sur le dossier de cette dernière alors que le deuxième demeurait posé sur la table. Que Petit-Frère ne se méprenne pas. Il était bel et bien en train de l’écouter, analysant chacune de ses paroles. Et à la fin de ses petites bravades, la chimère ne put s’empêcher d’étirer un fin sourire. « A vrai dire, je ne sais pas trop pour tout t’avouer, Petit-Frère » fit-il avec un ton qui paraissait tout à fait honnête et dont lui-même était incapable de dire si c’était le cas ou non. « Te tuer, non. Je déteste me salir les mains, tu le sais très bien. Te livrer aux autres… Hum, pourquoi pas. Mais j’ai aussi envie de continuer à te regarder galoper, sombrer dans la solitude parce que Monsieur se croit adulte, grand et fort, prêt à affronter le monde extérieur comme un vaillant petit justicier solitaire ».
Les mots honnêtes n’avaient duré qu’un temps, le sarcasme venant se pendre de nouveau très vite sur les lèvres de Shade. Il semblait totalement impartial vis-à-vis du comportement de Jorgal. Lui-même étant très provocant, il avait appris avec le temps à s’immuniser contre ces dernières à force de mauvaises réponses et de gestes brusques à son égard. Et on ne peut pas dire que le maître d’Homonculus n’y avait pas ajouté sa petite touche personnel en l’inhibant de tout ressentit. Alors à la tentative de ce dernier, les griffes de la chimère cliqueraient de nouveau, contre la table cette fois-ci. « Ni l’un, ni l’autre. Tu n’es pas le centre du monde et nous avons d’autres chats à fouetter qu’un vulgaire traite. Mon Maître a été … Particulièrement en colère, mais s’il a cessé de te chercher, c’est qu’il possède ses raisons ». Autrement dit, il ne savait rien et il avait laissé cette histoire de côté. Bien sûr, il y avait toujours ce relent de haine dès lors qu’elle était de nouveau mise sur le tapis. Une déception aussi. Mais Shade était aveuglément fidèle à Hohenheim et ses idéaux, il est né avec cette soumission à son égard. Jamais il n’oserait interférer dans ses affaires s’il n’y ait pas invité.

(c) REDBONE


_________________


Shade lilithium
Luxure, the bitch of Homonculus ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 04/08/2017 et j'ai vécu : 328 péripéties. J'en vis une avec : 3 rp. Actuellement âgé(e) de : 26 ans , je suis : célibataire Je vis : un peu partout Je travaille comme : mage indépendant
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t81-jorgal-vakarian-nos-actes-passes-ne-nous-definissent-pas http://essenceofmagic.forumactif.com/t93-jorgal-difficile-d-avoir-des-amis
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Dim 10 Sep - 1:00

Partir... oh oui c'est ce qu'il avait envie de faire sur le champ, prendre ses jambes à son cou et s'en aller le plus loin d'ici, comme un lâche... Non, ce n'est pas un lâche. Certes, fuir pourrait faire de lui un sacré couard, mais face à un membre de son ancienne guilde, il sait qu'il vaut mieux être prudent. Peut-être qu'il pourrait se battre contre lui et rivaliser, sauf que ceci ne se ferait pas sans dégât. Des gens innocents, ici il y en a des tas. S'il a quitté cette horrible guilde c'est pour ce racheter, par pour faire plus de victime. C'est pour ça que fuir lui semble l'option la plus sage, mais là ce n'est pas possible, il est pris au piège. Seule la patience pourra être son allier, à un moment ou un autre, il finira par bien avoir une ouverture pour s'en aller. Ce qui lui reste à faire, c'est jouer la montre, gagner du temps tout en cherchant un plan qui pourrait l'aider. L'extérieur, c'est là qu'il faudrait qu'il parvienne à attirer Shade, son pouvoir fera bien moins de dégât que dans ce bâtiment.

Son interlocuteur lui répondait et Jorgal ne trouvait rien de mieux que de lever les yeux vers le ciel avec un air plein de dédain. C'était vraiment la dernière personne avec qui il avait envie de papoter. "Discuter ! Vraiment ? Ce genre de choses se fait entre personne ayant une relation amicale... Et je doute que toi et moi soyons ami..." Pourquoi faut-il qu'il ouvre sa bouche pour lui répondre ! Il sait très bien que ce n'est pas bon, qu'il risque gros. Mais, il ne veut surtout pas s'écraser devant lui, montrer de la peur ou n'importe quelles émotions qui lui donneraient un grand sourire de vainqueur. Non ! C'est tout simplement hors de question ! C'est pour ça qu'il lui résiste, qu'il se montre fort et sûr de lui, même si on fond il n'est sûr de rien. Jorgal joue sans connaitre les cartes qu'il a en main.

Tant qu'à être là, il voulut savoir ce qu'il prévoyait pour lui. Il imaginait sa colère mêler à la lourde déception de sa trahison, le genre de choses qui pourrait le commettre à se montrer monstrueux. Mais non, il n'avait nullement envie de lui arracher les tripes pour les étaler façon Picasso partout. Ce n'est pas le genre de notre homme. Ce qu'il prévoit et peut-être pire en fait, le ramener aux autres. Finalement, la mort façon Picasso semble tellement plus rapide et salvatrice. Retourner chez les Homonculus, c'est l'assurance d'une longue souffrance, pendant des jours, des mois voire même des années. Certains sont rancuniers et n'hésiterons pas à lui faire comprendre que sa trahison n'était pas la bienvenue. Finalement, la souffrance est bien plus terrifiante que la mort. Le mage garda sa peur pour lui, craquer lui assurera la défaite. Pire encore, Shade avait le don de le piquer au vif, en l'imaginant totalement seul et déprimé. Merde, mais pour qui il se prend ! Il n'est pas seul, c'est faux. C'est délibéré s'il ne s'attache pas forcément aux autres. Il ne peut se permettre d'avoir des points faibles alors que l'une des guildes les plus dangereuses de ce monde le traque. "Tu sais Shade, j'ai pas tellement envie de revoir les autres. Alors, si tu dois me ramener là-bas, ça sera seulement sous la forme d'un cadavre et non d'un vivant," assure-t-il entre ses dents en se forçant à cacher la colère se trouvant dans sa voix pour paraitre plus calme. Quant à la partie sur sa solitude, il ne trouva rien à répliquer, préférant passer ceci à la trappe pour ne pas s'enfoncer ou lui donner des arguments supplémentaires pour gagner des points.

Son regard restait fixé sur son pseudo grand frère, observant ses gestes et ses mimiques. Ça lui rappelait l'époque où il pouvait le considérer comme un proche, comme un membre de sa famille. Mais aujourd'hui, ce n'était pas possible. Jorgal c'est juré de ne pas regretter son départ, aucun retour en arrière n'est possible. Et de toute manière, il n'a pas envie d'y retourner pour faire le mal ou d'autre chose de ce genre. Certes, il ne peut pas nier avoir encore de l'affection pour certain, ces gens l'ont aidé, recueillit, sortie de la rue, mais il ne peut pas cautionner leurs actes, c'est impossible. L'espace d'un instant, suivant justement cette pensée, il ferma les yeux quelques secondes. Le passé appartient au passé, à présent il est un homme nouveau un point c'est tout. Apprendre qu'il n'était pas plus traqué que ça lui procura un certain soulagement. Il peut donc s'en sortir. "Dans ce cas, si je n'ai plus d'importance, tu peux me laisser partir et m'oublier !" Shade lui-même avait dit qu'on ne le cherchait plus, que le maître de la guilde avait d'autres choses à faire. Autant saisir le bâton qu'il lui donne pour le battre avec non ? Ça vaut le coup d'essayer, au pire ça ne marchera pas et il se moquera de lui. Puis, il tourna sa tête vers les hommes qu'il tenait lui-même prisonnier. "J'imagine qu'ils sont l'objet de ta présence ici. Que se passera-t-il si tu déçois ton maître ?" Bon sang, voilà qu'il recommence à essayer de la jouer au plus fin avec lui. En gros, il le menace de le faire échouer ce qu'il est venu faire ici. D'une manière ou d'une autre, il pourrait tenter de sauver les types et les faire quitter les lieux ou seconde option, mais bien moins tentante, les tuer pour l'empêcher de finir ce qu'il a à faire... Non, on oublie cette idée idiote, il ne tuera personne ! Et puis, il ignore tout de la mission de son ancien grand frère. Mais si ça peut le déstabiliser ou quoi que ce soit d'autre pour lui laisser une occasion de lui fausser compagnie, ça vaut le coup de tenter sa chance.

[Sorry pour ce big retard]

_________________

♠️ Jorgal Vakarian ♠️
Tous les hommes rêvent mais différemment. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et font face à leur vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont plus dangereux, car ils peuvent mettre en oeuvre leur rêve, et le réaliser. Je suis... l'un d'eux.
Codage Nono | Gif tumblr ?
admin
⊰ lust, homonculus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 22/07/2017 et j'ai vécu : 816 péripéties. J'en vis une avec : navi + jorgal + {mission} + micah + rei Actuellement âgé(e) de : 32 ans physiquement (234 si on se fit aux dates et à quelque coupures de journaux, mais n'en a aucunes conscience) , je suis : compliqué en matière de concubinage Je vis : sous les plaines de Nullarbor. Je travaille comme : mage clandestin d'Homonculus sous le nom de code Luxure, chef d'équipe de ce dernier péché capitaux.
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t54-luxure-no-pain-no-gain http://essenceofmagic.forumactif.com/t67-shade-do-not-enter-gentle-into-that-good-night
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Jeu 14 Sep - 16:34


bonjour les problèmes !

       

La luxure avait une limite dans sa bonté : il ne le laissera pas partir tant qu’il n’aura pas entendu ce qu’il voulait entendre. Tant qu’il n’aura pas eu ce qu’il voulait. Des supplications, une demande. Comme autrefois, quand ce petit bambin chétif l’implorait d’aller dehors ou bien de jouer avec lui. Qu’il était mignon, ce souvenir le fît sourire à s’en trancher le visage en deux. Pour lui, cela n’avait pas changé. C’était toujours le même bambin capricieux qui avait seulement pris quelques centimètres. Pas de quoi se vanter. Mais, pourquoi pas. Il pourrait le laisser filer, le regarder courir de nouveau pour fuir. Il n’a nulle part où allait, nulle part où s’abritait. Son maître était calculateur et vicieux, il savait comment faire mal sans avoir besoin de se salir les mains. Un nom, un visage, tout ceci pouvait conduire à bien plus qu’une simple mort. Shade en avait parfaitement conscience et visiblement, il avait déjà oublié les trois nigauds suspendus dans les airs, bien trop intéressé par le petit poisson qui tentait de se défendre. « Ça, ça ne dépend que de toi, Petit-frère ~ ». Cela dépendait de ses mots, de ses choix, de ses décisions. La chimère était imprévisible, même pour elle. Alors elle se pliait, improvisait et frappait où cela faisait mal. Tel était le jeu théâtral à laquelle il se complaisait. Le monde était sa scène, il était le comédien qui mêlait fiction à la réalité. Ponctuant ses mots par un petit geste désintéressé, levant la main brièvement alors que son poignet touchait toujours la table, la serveuse avait fini par revenir avec une nouvelle soupe de poissons, Shade ne ménageant pas une fine grimace face au plat et à l’odeur qu’il dégageait. « Dégoutant, comment vous autres, humains, vous pouvez avaler ça ». Une petite remarque où il perdit son sourire arrogant, un air froid et remplit de dénis prenant places quelques secondes sur son visage.
Il s’était perdu l’espace d’une microseconde dans ses songes, revenant très rapidement à la conversation lorsque ce dernier lui avait demandé l’état de sa conscience, son jugement et sa décision à son égard. Vraiment ? Il s’en inquiétait ? L’esquisse perfide était  revenue parer son visage, témoignant d’aucunes décisions notables à son égard. Nom de Dieu, s’il savait à quel point l’envie de lui planter ses griffes dans les boyaux le démanger. Lui couper la langue pour le punir de son affront, lui crever les yeux pour le priver de la beauté du monde. Mais, il n’était pas là pour faire du grabuge et il n’était pas du tout enclin à se mettre en colère. Il se contentait de lui expliquer calmement ses envies, démontrant intentionnellement son indécision à l’égard de son sort. Il avait saisi une pomme présente dans la corbeille à fruit que la jeune femme avait mis sur la table pour décorer cette dernière, s’adossant à sa chaise avec une position mêlant grâce et fainéantise. Faisant mine d’être distrait, il s’amusa à graver un visage sur la pomme avec l’une de ses griffes, son regard rivé sur l’œuvre qu’il était en train de réaliser.

Pourquoi faisait-il ceci ? Il avait sûrement une idée derrière la tête. Après tout, cette petite habitude avec les pommes n’étaient pas nouvelles. Cela amusait les nouveaux venus à la guilde, quand on lui collait un gamin abandonné dans les pattes. Il leur dessinait des visages dans les pommes, leur donnant ainsi pour les voir dévorer à pleine dent ces visages. Et ensuite, les hommes qui en sont dotés. Cela devrait raviver quelques souvenirs à Petit-frère qui avait visiblement décidé de jouer les fortes-têtes contre celui qui s’était occupé de lui. « Pourtant, ils ont très envie de te revoir, eux. Pourtant… Hum, comment dire ». Il faisait mine d’hésiter, se murant dans le silence de nouveau. Mais cette lueur dans son regard était toute autre. C’était celle qu’un plan se mettait doucement en place dans sa tête. Qu’un plan ayant pour but de le détruire d’une autre manière était en route, vicieux jusqu’au bout. Quelque part, Jorgal était un privilégié. Dans sa traitrise, le minimum d’attache qu’avait luxure à son égard allait peut-être lui donner une petite chance de s’en sortir avant d’être totalement détruit psychologiquement. Car si le corps en pâtit, ce n’est pas drôle. Il faut tout de même préserver un minimum de beauté dans ce massacre, non ? Il tournait les yeux aux plafonds, mimant un air songeur tandis que sa langue passait sur sa lèvre inférieure, un tic comme tant d’autres quand son intérêt était piqué.

Non, l’avarice n’était pas son fort. Mais les ententes, oui. Il faisait des ententes tous les jours, concluant des pactes avec de pauvres âmes infortunées qui ne savaient pas dans quoi elles mettaient les pieds. Shade était le prêcheur du diable, l’avocat. Il usait de sa langue acérée pour les assouvir à son maître, prouvant ainsi que les chimères étaient au-delà des hommes et de leurs facultés. Son regard avait fini par redescendre en direction du traitre, terminant ainsi sa fausse méditation. « Que dirais-tu de conclure une entente ? Discuter n’est pas ton fort, et de toutes évidences, je te sens sur le pas de courses. J’ai fait mon choix : je veux te voir courir, être effrayé dans le noir car tu ne sais pas ce qui pourrait sortir des ombres. Je te laisserais bien fuir, mais qu’as-tu à m’offrir en échange ? Après tout, tu n’es pas l’objet de ma présence ici, je pourrais faire comme si je n’avais rien vu. C’est pour eux que je suis là ». Posant la pomme sculptée et terminée sous le nez de Petit-Frère, sondant la moindre réaction de sa part. Il attendait, bien qu’il n’aime pas la question que ce dernier lui posait. C’était trop facile, il en fallait plus pour le déstabiliser. Le fruit demeure reposé sur la table, Shade maintenait son emprise sur celui-ci avec ses griffes, prêt à détruire la pomme d’une simple poigne comme signe d’avertissement. Sa peau était comme la chaire de ce jouet : facile à détruire. Une façon de le mettre en garde si jamais la chimère décidait de changer d’avis. Il n’avait pas répondu à la question de Jorgal à propos du maître, tout comme Jorgal n’avait pas répondu aux sujets de sa solitude. Et en vue de son sourcil qui se relevait, Luxure comptait le score dans son esprit : cela faisait un point partout pour le moment.

(c) REDBONE


_________________


Shade lilithium
Luxure, the bitch of Homonculus ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 04/08/2017 et j'ai vécu : 328 péripéties. J'en vis une avec : 3 rp. Actuellement âgé(e) de : 26 ans , je suis : célibataire Je vis : un peu partout Je travaille comme : mage indépendant
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t81-jorgal-vakarian-nos-actes-passes-ne-nous-definissent-pas http://essenceofmagic.forumactif.com/t93-jorgal-difficile-d-avoir-des-amis
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Jeu 21 Sep - 0:04


Petit frère, c'était là un vieux surnom qu'il n'avait pas entendu depuis quatre longues années. C'était d'ailleurs un surnom qu'il aurait préféré ne plus jamais entendre venant de la bouche de Shade. Comment peut-il encore l'appeler ainsi ? Ce n'est pas comme s'il était encore dans le même camp ou frère d'arme. A présent, absolument tout les sépare. Est-ce que c'est une manière de se moquer de lui ? Ou d'essayer de lui rappeler le passé ? Car s'il s'imagine pouvoir convaincre Jorgal de revenir dans la guilde c'est une grave erreur. Jamais. De toute manière, il n'oserait pas revoir Lorik, après s'être fait battre par son petit protégé, il doit être dégouté et très énervé. Mais qu'importe, c'était le choix de Vakarian. Son regard marron observait son ancien camarade, il n'avait plus d'amitié pour lui, plus de sentiment sympathique à son égard, hormis de l'indifférence et du dégout peut-être. Sauf qu'il ne le dira pas, risquant surement le courroux de l'homonculus et il ne désire pas mourir aujourd'hui, n'est-il pas trop jeune pour ça ?

Le jeune homme ignora la nouvelle assiette qui arriva, il n'avait plus envie de manger à présent, son appétit avait été coupé au moment où il avait vu qu'il s'était foutu dans la "merde" en s'attaquant sans le savoir à un ancien camarade. Maintenant, il était pieds et mains, enfin façon de parler. Ses yeux se posèrent sur l'assiette de soupe, il avait grandement envie de la balancer à la tête de son adversaire, mais l'idée était dangereuse et risquait de lui attirer plus de problèmes, hors il tente de ne pas en créer pour ne pas risquer la vie des gens présents dans l'auberge. "Tu devrais peut-être arrêter de juger les choses trop rapidement, Shade et surtout cesser de te croire supérieur à tout le monde !" C'était pénible de l'entendre toujours dénigrer les humains. Jorgal n'étant pas une créature hybride comme l'Homonculus, il ne pouvait pas supporter de se sentir inférieur en entendant de sordides paroles comme celle-ci. C'était certainement des paroles risquées, mais il ne va pas se laisser faire comme une brave bête et se taire indéfiniment. Pendant un instant, il l'observa avec la pomme, se souvenant du genre de créations artistiques dont il était capable, ce n'est pas pour autant qu'il en était nostalgique où que ça lui faisait peur. "Tu penses pouvoir m'avoir avec des paroles comme celle-ci ? Après le bordel que j'ai mis, je doute que qui que ce soit ait envie de me revoir là-bas. D'ailleurs... comment va Lorik ? Est-ce que son fichu orgueil c'est remis de sa défaite ?" demande-t-il un brin amusé en pensant à son ancien protecteur. Lorik est celui qui l'a trouvé dans la rue, qui lui a tendu la main pour l'emmener avec lui et lui fournir cette nouvelle famille. Au départ, il lui était reconnaissant, il pensait surement pouvoir le formater, faire de Jorgal un bon petit mage obéissant. Sauf qu'il s'était trompé, c'est son gentil protégé qui avait trahi tout le monde. La blessure laissée par cet acte doit être encore béante pour l'Homonculus.

La tension se sentait toujours dans l'air, presque palpable, même les clients commençaient à se tourner vers eux. A présent, ils savaient tous que quelques d'anormal et de possiblement dangereux se déroulait ici. Pourquoi ne se levaient-ils pas pour quitter cet endroit ? Si c'est la curiosité qui les poussent à rester, ils sont vraiment idiots. Du coup, le jeune homme était obligé d'écouter les paroles de Shade qui voulait trouver une entente. Vraiment ? Ceci aurait presque réussi à arracher un rire à Vakarian. Et qu'est-ce qu'il pourrait effectivement offrir à ce monstre ? Hormis sa vie, il doute qu'il y ait quoi que ce soit qui puisse l'intéresser. "Une entente... qu'est-ce qui me dit que tu vas respecter ta parole ? Comment je pourrais avoir vraiment confiance ?" demande-t-il en montrant sa méfiance. "Malheureusement, je n'ai rien à offrir, à moins que tu aies déjà une idée de ce que tu désir ?" indique-t-il en l'observant attentivement. Shade peut être parfois imprévisible, ça ne l'étonnerait de l'entendre dire d'un coup qu'il veut un truc étrange. Enfin, si ça peut le sortir de ce guêpier, autant l'écouter, non ? Dans le cas contraire, une confrontation sera surement obligatoire et là... il y aura surement des morts et un maximum de dommage matériel. Le problème de la magie de Jorgal, c'est qu'elle peut se montrer très destructrice. Au final, sa vie est plus importante qu'un simple bâtiment.

_________________

♠️ Jorgal Vakarian ♠️
Tous les hommes rêvent mais différemment. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et font face à leur vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont plus dangereux, car ils peuvent mettre en oeuvre leur rêve, et le réaliser. Je suis... l'un d'eux.
Codage Nono | Gif tumblr ?
admin
⊰ lust, homonculus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 22/07/2017 et j'ai vécu : 816 péripéties. J'en vis une avec : navi + jorgal + {mission} + micah + rei Actuellement âgé(e) de : 32 ans physiquement (234 si on se fit aux dates et à quelque coupures de journaux, mais n'en a aucunes conscience) , je suis : compliqué en matière de concubinage Je vis : sous les plaines de Nullarbor. Je travaille comme : mage clandestin d'Homonculus sous le nom de code Luxure, chef d'équipe de ce dernier péché capitaux.
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t54-luxure-no-pain-no-gain http://essenceofmagic.forumactif.com/t67-shade-do-not-enter-gentle-into-that-good-night
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Mer 18 Oct - 16:40


bonjour les problèmes !

       

Il s’en amusait de l’appeler ainsi, le titillant un peu plus à chaque utilisation. Et puis, n’était-ce pas Shade que Jorgal avait en face de lui ? Il devrait être habitué maintenant à ses mauvaises habitudes. A commencer par la provocation sans jamais y céder, à cette moquerie glissée dans chacun de ses mots. Le sarcasme à l’état pur, l’ironie. On ne sait jamais ce à quoi il pense derrière ses paroles, se contentant de récolter un maximum de mots pour les décortiquer et les analyser. Voir si cela était utile de perdre son temps. En ce moment ? Oui, ça l’était. Jorgal était trop fier, trop présomptueux de croire qu’il allait se battre ainsi, face à un public et risquer sa couverture pour un sale gosse comme lui. Il était bien moins idiots, provocant sans vraiment le vouloir puisque c’était dans sa nature. Ainsi, la chimère lui laissait deux choix : soit il se tenait tranquille et il écoutait, soit il dérapait et se faisait remarquer. Il avait beau la renier, il a porté l’étiquette d’Homonculus sur son front et ses anciens acolytes, en particulier le maître dont le réseau de relation s’étant un peu plus chaque jour comme un poison, n’hésiterons pas à glisser cette information aux quatre coins de l’Australie pour la retourner contre lui. Le mener à une solitude forcée, vicieuse et étouffante. Shade avait relevé le regard en direction du fuyard lorsque ce dernier, prit de bravoure, l’invita à se faire preuve d’un peu plus de modestie. Dans ses rêves, ou plutôt, ses cauchemars. L’air totalement détaché, Luxure était toujours dans ce calme macabre, ne cédant que très peu à la provocation de ce dernier. Le prenait-il pour un débutant ou bien ?
Il avait fait la soude-oreille, il se faisait déjà suffisamment remonter les bretelles par les autres péchés et par son maître à cause de sa patience et de son … tact vas-t-on dire pour se laisser emporter face à un sale gosse. « Non, je pense surtout à te faire sortir de tes gongs pour que tu sois le premier à te faire remarquer. Jusqu’ici, c’est toi qui as fait le plus de bruit, non ? Je ne suis que le client calme qui était venu pour discuter et se reposer. Eux ce sont emportés et tu as usé de ta magie en public sans aucunes tatouages de guildes. A la course, tu t’en sors bien ? ~ ». Commença-t-il tout en dessinant sur sa pomme. Il aimait se prêter à ce petit jeu tranquille avant de la dévorer. Puis, il reprit de plus belle pour répondre à sa question. « Aucunes idées, tu sais bien que ce n’est pas ma tasse de thé de rester à la guilde et écouter les complaintes des autres. Mais à ce que j’ai entendu, il paraîtrait que oui. Par contre, il veut te tuer, mais ça ce n’est pas une nouvelle pour toi bien sûr » Un fin sourire, un écho à ses précédentes paroles. Parfois, il se demande si Jorgal a un tant soit peu de logique qui s’opère dans son esprit. Il aurait pu faire un parfait Fairy Tail cela dit avec un tel tempérament. Pas de chances, si l’idée lui a traversé l’esprit, il y a de fortes chances pour que le maître ait déjà pris des mesures afin qu’il n’intègre aucunes guildes avant longtemps.

Luxure ne se battra pas. Il pouvait toujours se la jouer jeune con arrogant, ça ne marchera pas. Ce n’est pas comme s’il avait le centuple de son âge après tout malgré les apparences. Mais il ne fallait pas lui en tenir rigueur, Shade lui-même ne s’en rendait pas compte à force. Par contre, il pouvait lui proposer un marcher, c’était toujours mieux que rien. Et ça risquait même d’intéresser le Petit-Frère. Un léger ricanement s’échappa de la bouche de la chimère, dévoilant ses crocs pendant quelques secondes de manières évidentes. « Rappelles-moi des deux lequel à l’étiquette Traître collée sur le front ? ». Car, aussi comique et ironique cela peut-être, c’est plutôt Shade qui devrait être en proie aux doutes et à la non-confiance face à quelqu’un qui a poignardé un de ses collègues dans son dos. Les Homonculus étaient bien plus qu’une bande d’ordures : ils étaient une famille. Luxure était déjà de base le plus méfiant d’entre tous, à force de couches visités et de jalousie qu’il faisait lever pouvant conduire à un coup de chevrotine. Son ricanement s’était estompé, cherchant ce qu’il pourrait lui demander. « L’un de tes vêtements » dit-il simplement en s’adossant de nouveau à sa chaise. Pourquoi demandait-il ça ? Il avait sa petite idée en tête, mais il allait la garder pour lui. « Un objet qui t’appartient, une babiole symbolique. Je ne vais pas te demander un de tes bijoux, je sais pertinemment que tu ne voudras pas m’en donner un.  J’aime cette écharpe que tu portes, j’aimerais bien l’avoir… Hmm, oui, c’est elle que je choisis. Ta liberté et mes yeux clos sur ta présence ici en échange de ton écharpe ».

Le choix était fait, la chimère attendait maintenant. Son offre semblait être totalement déséquilibrer, digne du je-m’en-foutisme dont il faisait preuve habituelle. Mais, son sourire témoignait d’autres choses. Après tout, on ment en assurant une fausse-vérité. Cependant, quand la vérité se tait dans le silence, ce n’est pas un mensonge. C’est du mystère. Il avait choisi l’écharpe comme on choisirait un parfum de glace par dépit. L’écharpe en elle-même l’importait peu. Ce qu’elle pouvait lui rapporter par contre, c’était bien plus intéressant.

(c) REDBONE



HRP:
 

_________________


Shade lilithium
Luxure, the bitch of Homonculus ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 04/08/2017 et j'ai vécu : 328 péripéties. J'en vis une avec : 3 rp. Actuellement âgé(e) de : 26 ans , je suis : célibataire Je vis : un peu partout Je travaille comme : mage indépendant
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t81-jorgal-vakarian-nos-actes-passes-ne-nous-definissent-pas http://essenceofmagic.forumactif.com/t93-jorgal-difficile-d-avoir-des-amis
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Mer 18 Oct - 23:26

Parce que maintenant c'est lui qu'on va accuser d'avoir utilisé la magie... Pourquoi les choses tournent toujours mal. Shade veut jouer au plus malin, mais Jorgal n'a pas l'intention de céder. Les mecs qu'il a immobilisés étaient en train de faire du grabuge, il est sur qu'on pourrait le remercier pour son intervention. Mais il est vrai que c'est surtout lui qu'on regarde du coin de l'œil en faisant des messes basses. C'est d'un énervant !

Quant à Lorik ayant envie de le tuer, ceci lui arracha un petit rire, ça n'a finalement rien d'étonnant. Son orgueil doit encore en avoir gros sur la patate... pauvre homonculus. Dire qu'il l'a manipulé toutes ses années sans même qu'il n'y fasse attention. C'était son sauveur, celui qui lui offrait une famille. Aux yeux du petit Jorgal, c'était un cadeau énorme, mais il n'était qu'un bras armée éduquée et conditionné pour faire de basses besognes. Autant dire qu'il vaut mieux ne pas le croiser pour le moment. Quoi qu'il ne lui fait plus peur, lui qui pensait que Lorik était fort... il a réussi à le battre. Ce qu'on fait une fois, on peut réussir à le refaire, non ? "Ce n'est pas comme s'il était le seul à vouloir me tuer..." Au sein de son ancienne guilde, il est presque sûr qu'un bon nombre de personne doit ressentir cette envie. La trahison c'est jamais beau, pire encore quand c'est quelque de proche.

Tout ça est bien beau, mais le jeune homme est toujours bloqué ici. Par dessus tout, il aimerait trouver un moyen de fuir, mais pour l'heure c'est une mission largement impossible où du moins compliqué s'il ne veut pas faire de dégât. Shade proposait un marché. Voilà une idée grotesque et absurde, mais il n'avait rien à perdre à l'entendre. Écouter ne voulait par dire qu'il allait accepter. La réflexion du mage le fit lever les yeux au ciel. Juste parce qu'il a trahi la guilde, il lui colle cette étiquette. De son côté, comment pourrait-il avec confiance à un des membres des Homonculus qui doit sûrement avoir envie de le ramener à son maître pour qu'il serve d'exemple... Mais il ne fit aucune réflexion, à quoi bon ? Face à cet homme là c'est totalement inutile, il ne ferait que gaspiller sa salive pour rien.

Pour faire simple, sa liberté tenait... à son écharpe. Oui, son écharpe. C'était totalement absurde et il ne comprenait pas. En soit, il pourrait dire oui tout de suite, c'est un faible prix à payer pour retrouver sa liberté, mais au fond de lui, il sait que ceci doit cacher quelque chose. Shade ne le dit pas, il cache quelque chose, un fait, une vérité, le petit truc qui va dire que Jorgal se fait avoir. "Mon écharpe ? Seulement mon écharpe ?" Le tissu était abîmé, elle ne valait rien du tout et lui il voulait prendre ça. Oui, il y a clairement anguille sous roche. "Est-ce que tu penses que parce que je suis indépendant, je suis devenu idiot ?" demande-t-il dans l'espoir d'avoir une réponse. "Je ne tomberais pas dans ton piège. Je ne sais pas à quoi peut te servir ce bout de tissu, mais je ne te la donnerai surement pas." Vu toutes les sortes de magie qui existent, il ne serait pas étonné d'apprendre que l'une d'elle puisse retrouver des gens juste à partir d'un habit ou d'un objet qui leur appartient. Alors, lui confier son écharpe lui semble trop dangereuse. "Et puis... sans vouloir te vexer, ce n'est pas une couleur qui va à ton teint !" Cette petite touche de sarcasme était sûrement de trop, mais il devait le convaincre que ce n'était pas ce qu'il voulait. Quoi qu'il arrive, ceci ne lui permet pas d'avoir une échappatoire et le jeune homme ignore totalement comment Shade va réagir à ce refus. Est-ce qu'il va proposer un autre deal où ne plus lui laisser la moindre chance de quitter cet endroit ? Il prend des risques, mais il n'a pas le choix !
Spoiler:
 

_________________

♠️ Jorgal Vakarian ♠️
Tous les hommes rêvent mais différemment. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et font face à leur vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont plus dangereux, car ils peuvent mettre en oeuvre leur rêve, et le réaliser. Je suis... l'un d'eux.
Codage Nono | Gif tumblr ?
admin
⊰ lust, homonculus ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 22/07/2017 et j'ai vécu : 816 péripéties. J'en vis une avec : navi + jorgal + {mission} + micah + rei Actuellement âgé(e) de : 32 ans physiquement (234 si on se fit aux dates et à quelque coupures de journaux, mais n'en a aucunes conscience) , je suis : compliqué en matière de concubinage Je vis : sous les plaines de Nullarbor. Je travaille comme : mage clandestin d'Homonculus sous le nom de code Luxure, chef d'équipe de ce dernier péché capitaux.
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t54-luxure-no-pain-no-gain http://essenceofmagic.forumactif.com/t67-shade-do-not-enter-gentle-into-that-good-night
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Sam 25 Nov - 13:20


bonjour les problèmes !

       

Il ne faisait que relever l’analyse d’une situation. Après tout, des cinq (en comptant les trois “otages” de Jorgal), c’est la luxure qui ne s’était pas emporté dans la ferveur d’un combat. C’était d’ailleurs ainsi qu’il agissait la plupart du temps pour construire ses couvertures. Il se complaisait à regarder les autres s’affoler à cause de ses provocations et de sa langue de vipère, puis se faire stopper dans leurs élans par un gendarme ou deux voulant défendre la veuve et l’orphelin. C’était pathétique, il n’avait pas d’autres mots pour décrire ceci. Shade avait retenu un soupir, il commençait à être ennuyé. Il n’allait pas céder face à un traître qui se sentait pousser des ailes depuis qu’il avait battu un Homonculus. Il n’y avait aucune gloire à en tirer, il n’avait vraiment pas de quoi se la raconter. Le maître les a mis à la tête des péchés capitaux, ils ne sont même pas manieurs de magies, mais de maléfice, pouvoir plus élevé que la magie elle-même… Alors franchement, c’était un grand coup de chances. Il y avait baleine sous gravillon comme dirait Iblis, d’où le comportement de la luxure qui ressemblait d’avantage à un chat non-réactif. Ce n’est pas ainsi qu’il l’aura, pas aussi facilement que Lorick en tout cas. « Non, en effet … ». Il frottait ses griffes entre elles, totalement désintéressé. Ce n’était pas une révélation, tout juste une vérité. Car en ce qui le concerne, Luxure n’était pas encore tout à fait fixé sur la question. Tuer Jorgal ne lui servirait à rien, tout comme se battre contre lui. Il préférait laisser ce plaisir à son collègue Orgueil.
Sentant qu’il allait en avoir pour un petit moment, il se permit de détourner son intention. De toute façon, il n’était pas encore assez stupide pour croire qu’il allait lui échappé juste parce que Luxure était désireux d’avoir un café. Appelant la serveuse, il lui fit part de sa demande, lui adressant un sourire doux, presque épuisé. Ce gamin le fatiguait. Il ne savait pas parler ni entretenir une discussion comme ses crétins d’ex-camarades sans chercher la petite bête. C’était quoi le but du jeu ? Savoir qui avait la plus grosse ? Sa queue battait de droite à gauche calmement, caché par son long trench-coat en cuir noir. Il touillait la boisson et ne ménageait pas la quantité de sucre. La chimère avait même demandé à la serveuse de en redonnait une dosette, chiant qu’il était.

« Quoi ? Tu aurais préféré que je te demande de te mettre à nu devant un public ? Je peux toujours changer d’avis, ne me donnes pas des idées que tu pourrais regretter ». Un fin ricanement avait traversé ses lèvres en pensant à cette possibilité. Oh, maintenant que cette pensée lui avait traversé l’esprit, c’est vrai qu’il pourrait lui demander ceci. D’autant plus qu’il refusait de lui donner son écharpe… Allons bon, comme par hasard. Ça allait s’éterniser pour un vulgaire bout de tissu cette histoire. Shade avait porté la tasse à ses lèvres, soufflant un petit « Comme si j’allais la porter, elle est bien trop hideuse pour ça… » Avant de prendre une gorgée de son café. « Allons bon, qu’est-ce que tu risques à me la donner ? Ce n’est qu’un bout de tissu comme tu le dis si bien. Et puis, on ne sait jamais, elle peut m’être utile. A moins que tu préfères que je pompe tes réserves magiques comme une sangsue en guise de droit de passage ? ».

C’était soit l’un, soit l’autre. « Je n’ai pas d’autres envies, donc débrouilles-toi pour me proposer un troisième paiement ». A la fin de sa phrase, il avait repris sa tasse, détournant le regard en direction des trois Blue Skull. Qu’ils étaient pénibles à piailler et à s’agiter. Fixant du regard le meneur, ses yeux avaient brillé d’une lueur verdoyante. « Tais-toi et dis à tes hommes de faire de même, tu vois bien qu’on discute ». C’était tellement habituelle pour lui d’avoir tout ce qu’il souhaitait auprès des plus faibles de la plèbe. Ça aurait été aussi tellement plus simple si cette capacité pouvait marcher sur Jorgal. Mais vu son entêtement, Shade en doutait. Le voleur s’était tût, donnant des coups de pieds à ses camarades pour qu’il comprenne qu’il devait faire de même. Puis le brun s’était tourné de nouveau vers le traître avec une gestuelle délicatesse, voir serpentine. Sa langue passait brièvement sur son inférieur. Tic qui prouvait que des idées de moins en moins rationnelles et sages lui traversaient l’esprit. Il avait tout intérêt à se dépêcher s’il ne voulait pas être surprit.

(c) REDBONE


_________________


Shade lilithium
Luxure, the bitch of Homonculus ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
indépendant
⊰ mage vagabond ⊱
avatar
j'ai déposé mes valises le : 04/08/2017 et j'ai vécu : 328 péripéties. J'en vis une avec : 3 rp. Actuellement âgé(e) de : 26 ans , je suis : célibataire Je vis : un peu partout Je travaille comme : mage indépendant
Voir le profil de l'utilisateur http://essenceofmagic.forumactif.com/t81-jorgal-vakarian-nos-actes-passes-ne-nous-definissent-pas http://essenceofmagic.forumactif.com/t93-jorgal-difficile-d-avoir-des-amis
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   Mer 13 Déc - 3:34


Avec Shade, il faut toujours se méfier de tout. Difficile de savoir ce qu'il se trame dans sa cervelle perfide. Demander l'écharpe qu'il portait ne pouvait pas être anodin. Pourquoi demander ça ? Il y a quelque chose derrière tout ça et ça lui semble bien pire que d'être à sa merci en ce moment même. Le problème, c'est qu'il ne sait pas du tout ce qu'il pourrait faire avec ce bout de tissu. Dans le doute, il préfère le garder et ne pas lui donner. Sauf que ce refus va certainement agacer l'Homonculus. Quoi de plus normal ? A force de jouer avec le feu, il va vraiment finir par se bruler. Mais que peut-il faire ? Devant lui, il y a cette flamme dansante qui n'a pas l'air d'en avoir terminé avec lui. "Ce n'est pas parce que je suis ton pseudo prisonnier que je dois me plier à tes toutes tes volontés, Shade ! Je ne suis plus un Homonculus obéissant, je ne suis plus sous TES ordres ! Il va falloir t'y faire !" rétorque t-il en sachant que très que ça ne risque pas de faire avancer l'histoire. Mais s'il peut lui faire comprendre qu'il n'est plus aussi docile qu'avant, ceci l'arrange. S'il n'est pas idiot, il doit l'avoir compris.

Si Shade ne compte pas porter l'écharpe, ça rend la chose bien plus étrange. Pourquoi veut-il ça ? Il sait qu'il ne demande pas ça sans raison, ça n'aurait aucun sens. Et puis... l'homme devant lui n'est pas un vulgaire inconnu, il le connaît bien assez pour savoir qu'il ne fait rien par hasard. Malgré la menace proféré, il n'était toujours pas apte à la lui donner tout de suite. "Si tu ne comptes pas t'en servir à quoi bon te la donner ? Raison de plus pour que je la garde..." insiste t-il en restant un minimum sympathique, aucune agressivité dans la voix pour ne pas envenimer tout ça. "Inutile que tu t'encombres avec un objet inutile !" Ce n'était pas facile de garder son air assuré, mais il ne pouvait pas craquer pour le moment. Le seul moyen de s'en sortir, c'est encore de tenir tête. Pourtant, il sait qu'il va difficilement s'en sortir sur ce coup là. Son ancien camarade de guilde peut lui pomper sa magie et ça risque de le mettre vraiment dans la merde et de le rendre faible et sans défense. Il propose donc un autre moyen de paiement, comme s'il avait une quelconque idée. Un soupire lui échappa et il regarda les types que Shade était venu voir à la base. "Ça ne te suffit pas d'avoir ceux là ? C'est bien pour ça que t'es venu, non ?" demande t-il. "T'es pas le genre à en faire trop." C'est en disant ça qu'une vulgaire idée lui parcouru l'esprit. C'était mauvais, vraiment ! Qui sait... il peut tenter. "Je peux t'aider pour certaine de tes missions !" Shade est capable de se débrouiller seul, mais il est loin de passer inaperçu. C'est pour ça que l'offre de Jorgal peut être intéressante. C'est un garçon discret, le genre auquel on ne fait pas vraiment attention. Alors, il peut lui être utile, un peu comme une sorte d'espion. "Je ne te dis pas là que je veux faire équipe avec toi comme au bon vieux temps. Mais admettons que tu dois suivre ou espionner quelqu'un. Je peux aisément m'en charger." Finalement, c'est pire comme idée non ? Quoi que non, il se persuade que c'est mieux que de donner un objet qui lui appartient. Et puis, ne dit on pas qu'on doit être proche de ses ennemis ? C'est le meilleur moyen pour lui pour avoir de possible info sur son ancienne guilde et savoir où ils sont et les éviter. C'est très risqué, mais ça vaut clairement le coup de tenter ça. "C'est bien mieux qu'une vulgaire écharpe, tu restes le grand gagnant ! Je n'ai pas d'autre offre à te faire. Si ça ne te convient pas, alors je crois qu'il n'y aura pas la moindre entente entre nous ce soir..." Le mage attendait la réponse comme la lame de l’échafaud qui s’apprête à trancher la tête de sa victime.

_________________

♠️ Jorgal Vakarian ♠️
Tous les hommes rêvent mais différemment. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et font face à leur vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont plus dangereux, car ils peuvent mettre en oeuvre leur rêve, et le réaliser. Je suis... l'un d'eux.
Codage Nono | Gif tumblr ?
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]   

 
Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour les problèmes ! [feat. Shade]
» Préservons l'eau, buvons de la bière (feat Shade)
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» bonjour [pv Petit Matin]
» Bonjour de Thibaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the essence of magic :: Australie :: Darwin-
Sauter vers: